2020, une année noire pour le tourisme francilien

En dépit d’un début d’année encourageant, pourtant suspendu à l’éclosion de la crise sanitaire en Asie et à la persévérance des mouvements sociaux en France, l’activité touristique a connu un coup d’arrêt à la mi-mars, conséquence implacable du premier confinement. L'éclaircie touristique de l’entre-deux confinements, soutenue notamment par les franciliens, les français et quelques pays voisins (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Italie) au cœur de l’été, s’est éteinte au 31 octobre, date du début du second confinement.

En dépit d’un début d’année encourageant, pourtant suspendu à l’éclosion de la crise sanitaire en Asie et à la persévérance des mouvements sociaux en France, l’activité touristique a connu un coup d’arrêt à la mi-mars, conséquence implacable du premier confinement. L'éclaircie touristique de l’entre-deux confinements, soutenue notamment par les franciliens, les français et quelques pays voisins (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Italie) au cœur de l’été, s’est éteinte au 31 octobre, date du début du second confinement.

Tourisme franco-français

Selon le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France, 17,5 millions de touristes sont venus soulager l'Île-de-France en 2020, pour un montant de recettes liées de l’ordre de 6,4 milliards d’euros. Ils étaient 33,1 millions de plus en 2019 et les recettes supérieures de 15,5 milliards d’euros. La capitale a été secourue majoritairement par une clientèle française (12,6 millions) malgré un recul de 56 % d’une année à l’autre. Les chiffres de fréquentation de la clientèle internationale, compte tenu de l’instauration généralisée des restrictions en matière de voyage, aura subi, de son côté, une dégringolade de 78 % en un an.  

L'hôtellerie cadenassée

Hôteliers, musées et monuments franciliens, du fait de fermetures forcées, de la régression spectaculaire du tourisme d’affaires (sur lequel il faudra compter pour la relance économique de sortie de crise) et de la chute historique de fréquentation des clientèles internationales, ont été considérablement éprouvés. A titre indicatif, le musée du Louvre n’a accueilli que 2,7 millions de visiteurs au cours de l’année passée, un recul de près de 72 % par rapport à la précédente. Par ailleurs, les nuitées hôtelières en Île-de-France ont dégringolé de 68 % par rapport à 2019.  

Perspectives franciliennes

Pour Eric Jeunemaitre, Président du Comité Régional du Tourisme Paris Île-de-France, “Le secteur du tourisme à Paris Île-de-France vient de vivre une année inédite, comme partout dans le monde. Le Comité Régional du Tourisme avec la Région continue de se mobiliser en mettant tout en œuvre pour soutenir les professionnels du secteur au plus près de leurs besoins. Travailler ensemble au maintien de l’activité et se préparer à réaccueillir les visiteurs en fonction des évolutions de la situation sanitaire, voilà notre objectif pour les mois à venir”. 

Alban Castres

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alacaza : le WhatsApp résidentiel augmenté

Alacaza : le WhatsApp résidentiel augmenté

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Alacaza.

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

La Société foncière lyonnaise (SFL) a publié les résultats du huitième baromètre Paris Workplace, réalisé en partenariat avec l’Ifop (1 600 salariés i...

Hydrogène : la fièvre verte

Hydrogène : la fièvre verte

C’est la nouvelle "hype" énergétique du moment : l’hydrogène vert fait tourner les têtes des gouvernements et industriels qui y voient le complément i...

Emmanuelle Wargon : la métropolisation ou rien

Emmanuelle Wargon : la métropolisation ou rien

Le phénomène de métropolisation que l’on croyait pantelant, du fait, notamment, du désir champêtre de populations urbaines confrontées à l’enfermement...

Benoist Apparu prend la présidence d'Emerige

Benoist Apparu prend la présidence d'Emerige

Le Groupe Emerige fait évoluer sa gouvernance avec la création d’un conseil de surveillance présidé par Laurent Dumas et annonce l’arrivée de Benoist...

Wise-Integration : un game-changer pour les chargeurs

Wise-Integration : un game-changer pour les chargeurs

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une startup prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Wise-Integration.

J. Moreno (Siec), D. Lamarre (CNCC) : "Écrire ensemble l’avenir du commerce"

J. Moreno (Siec), D. Lamarre (CNCC) : "Écrire ensemble l’avenir du commerce"

Produit du Conseil national des centres commerciaux (CNCC), le Siec est le rendez-vous des leaders européens du secteur du retail et de l’immobilier c...

L’Agence internationale de l’énergie appelle les gouvernements à accélérer

L’Agence internationale de l’énergie appelle les gouvernements à accélérer

Alors que la COP 26 de Glasgow doit s’ouvrir fin octobre, l’Agence internationale de l’énergie accélère la sortie de son rapport annuel : le Word Ener...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte