2020, une année noire pour le tourisme francilien

En dépit d’un début d’année encourageant, pourtant suspendu à l’éclosion de la crise sanitaire en Asie et à la persévérance des mouvements sociaux en France, l’activité touristique a connu un coup d’arrêt à la mi-mars, conséquence implacable du premier confinement. L'éclaircie touristique de l’entre-deux confinements, soutenue notamment par les franciliens, les français et quelques pays voisins (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Italie) au cœur de l’été, s’est éteinte au 31 octobre, date du début du second confinement.

En dépit d’un début d’année encourageant, pourtant suspendu à l’éclosion de la crise sanitaire en Asie et à la persévérance des mouvements sociaux en France, l’activité touristique a connu un coup d’arrêt à la mi-mars, conséquence implacable du premier confinement. L'éclaircie touristique de l’entre-deux confinements, soutenue notamment par les franciliens, les français et quelques pays voisins (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Italie) au cœur de l’été, s’est éteinte au 31 octobre, date du début du second confinement.

Tourisme franco-français

Selon le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France, 17,5 millions de touristes sont venus soulager l'Île-de-France en 2020, pour un montant de recettes liées de l’ordre de 6,4 milliards d’euros. Ils étaient 33,1 millions de plus en 2019 et les recettes supérieures de 15,5 milliards d’euros. La capitale a été secourue majoritairement par une clientèle française (12,6 millions) malgré un recul de 56 % d’une année à l’autre. Les chiffres de fréquentation de la clientèle internationale, compte tenu de l’instauration généralisée des restrictions en matière de voyage, aura subi, de son côté, une dégringolade de 78 % en un an.  

L'hôtellerie cadenassée

Hôteliers, musées et monuments franciliens, du fait de fermetures forcées, de la régression spectaculaire du tourisme d’affaires (sur lequel il faudra compter pour la relance économique de sortie de crise) et de la chute historique de fréquentation des clientèles internationales, ont été considérablement éprouvés. A titre indicatif, le musée du Louvre n’a accueilli que 2,7 millions de visiteurs au cours de l’année passée, un recul de près de 72 % par rapport à la précédente. Par ailleurs, les nuitées hôtelières en Île-de-France ont dégringolé de 68 % par rapport à 2019.  

Perspectives franciliennes

Pour Eric Jeunemaitre, Président du Comité Régional du Tourisme Paris Île-de-France, “Le secteur du tourisme à Paris Île-de-France vient de vivre une année inédite, comme partout dans le monde. Le Comité Régional du Tourisme avec la Région continue de se mobiliser en mettant tout en œuvre pour soutenir les professionnels du secteur au plus près de leurs besoins. Travailler ensemble au maintien de l’activité et se préparer à réaccueillir les visiteurs en fonction des évolutions de la situation sanitaire, voilà notre objectif pour les mois à venir”. 

Alban Castres

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 16 avril 2021

La veille urbaine du 16 avril 2021

Barings acquiert un immeuble de bureaux à Paris 11 auprès du Groupe Financière JL, Bouygues Immobilier et Linkcity démarrent les travaux du projet “Le...

S. Vondière, J. Chavry :  "Refonder la ville sur la ville"

S. Vondière, J. Chavry : "Refonder la ville sur la ville"

Dans un contexte impacté par la crise sanitaire et soumis à un changement de municipalité, Lyon veut faire figure de chef de file en matière de réflex...

La veille urbaine du 15 avril 2021

La veille urbaine du 15 avril 2021

BlackRock Real Assets annonce la signature d’un bail de 5 500 m² avec la société Energies France à Gennevilliers, Poste Immo, la Banque des Territoire...

La veille urbaine du 14 avril 2021

La veille urbaine du 14 avril 2021

Copper and Co acquiert un parc de locaux d’activités de 4 323 m² à Chambly (60), Gecina se dote d’un Comité d’Orientation et de Prospective, l'agence...

Méka Brunel, la bâtisseuse

Méka Brunel, la bâtisseuse

Depuis sa nomination à la tête de Gecina en 2017, Méka Brunel ne cesse de transformer la foncière aux 20 milliards d’euros de patrimoine. L’Iranienne...

La veille urbaine du 13 avril 2021

La veille urbaine du 13 avril 2021

BNP Paribas REIM acquiert, en VEFA, un immeuble de bureaux à Montpellier auprès de Linkcity, Idec lance la construction d’une plateforme logistique po...

Ian Brossat (Ville de Paris) : "Dans la capitale, les prix à la location ont baissé cette année"

Ian Brossat (Ville de Paris) : "Dans la capitale, les prix à la location ont baissé cette année"

Mesures en faveur des classes moyennes, impact de la crise sanitaire sur les prix, choix d’un centre-ville dense… Le communiste Ian Brossat, adjoint a...

La veille urbaine du 12 avril 2021

La veille urbaine du 12 avril 2021

Arc-Eiffel Investissement acquiert, auprès de Primonial Reim, un immeuble de bureaux à Nanterre, Altarea et Crédit Agricole Immobilier plantent le pre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte