2018, toujours plus haut pour le capital-investissement

Alors que tous les acteurs du private equity s’accordent à présenter 2018 comme une année record, France Invest publie les chiffres de l’activité sur la période. Ils viennent appuyer les études précédentes, tant en termes d’investissements que de fonds levés.

Alors que tous les acteurs du private equity s’accordent à présenter 2018 comme une année record, France Invest publie les chiffres de l’activité sur la période. Ils viennent appuyer les études précédentes, tant en termes d’investissements que de fonds levés.

En 2018, 14,7 milliards d’euros ont été investis en capital-investissement. Un chiffre en augmentation constante ces six dernières années et qui affiche un taux de croissance annuel moyen de 16 % entre 2012 et 2018. Ces fonds ont été déployés dans tous les segments du private equity – hormis le capital-retournement – dans plus de 2 200 entreprises, dont 948 en capital-développement, 877 en capital-innovation et 384 en structure LBO. Les entreprises concernées sont françaises pour 84 % d’entre elles et bénéficient des trois quarts des investissements. Les tickets supérieurs à 5 M€ représentent 20 % des opérations, soit une augmentation de 40 % par rapport à l’année précédente.

En revanche, les business angels se font plus rares. Ils ont investi 37 M€, en baisse de 23 % par rapport à 2017, dans 455 opérations (-11 %), dont plus de la moitié en informatique et numérique, médical et technologies.

Par ailleurs, avec 1 500 entreprises partiellement ou totalement désinvesties l’an passé, le nombre d’entreprises cédées croît lui aussi, de 9 % en moyenne depuis 2012.

Des montants levés toujours plus importants

Les sommes récoltées auprès des LPs affichent elles aussi des plus hauts historiques. Ainsi, 18,7 Md€ ont été levés, en augmentation de 13 % par rapport à 2017 (16,5 Md€), dont plus de la moitié auprès de fonds de fonds (4,2 Md€), de compagnies d’assurance (3 Md€), de caisses de retraite (2,9 Md€, en forte progression +83 %) et de personnes physiques et family offices (2,8 Md€). Ont également contribué significativement, secteur public (2,2 Md€), fonds souverains (1,3 Md€), banques (1,1 Md€) et industriels (0,7 Md€).

Les investisseurs étrangers ont largement participé à ces levées de fonds, à hauteur de 48 %, contre 39 % en 2017. Plus d’un tiers des véhicules ont fait appel à des investisseurs internationaux. C’est trois fois plus qu’en 2015.

Les montants collectés sont attendus en majorité dans des opérations de type LBO ; près de 10 Md€ devraient y être consacrés. Le segment du capital-développement voit, quant à lui, ses prévisions de déploiement augmenter de 26 % par rapport à l’année précédente, légèrement au-dessus des 6 Md€.

Anne-Gabrielle Mangeret

L’étude de France Invest (Association des investisseurs pour la croissance) est réalisée sur la base des transactions clôturées en 2018, déclarées par les bureaux français des membres de l’association, et auditée par le cabinet Grant Thornton.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

Engouement pour le vintage, essor de l’économie circulaire, désir de se distinguer stylistiquement… Les raisons de chercher à s’habiller dans les sall...

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Construire une vraie stratégie d'entreprise, la mettre en œuvre et évaluer ses performances représentent de vrais défis. Pour réussir chaque étape et...

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Le fabricant américain de semi-conducteurs envisagerait de racheter les anciennes fonderies de son concurrent AMD. En parallèle, le groupe souhaite se...

C. Texier (DLA Piper) : "Il faut commencer à renégocier certains points restés en suspens pendant les périodes de confinement"

C. Texier (DLA Piper) : "Il faut commencer à renégocier certains points restés en suspens pendant le...

Dans un contexte de relance où dirigeants et investisseurs doivent composer avec les refinancements, les réorganisations et les reprises, le chemin es...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte