2018, une année record pour la legaltech

La legaltech connaît un record d’investissements en 2018. Elle enregistre une croissance spectaculaire de 713 %.

La legaltech connaît un record d’investissements en 2018. Elle enregistre une croissance spectaculaire de 713 %.

C'est un chiffre marquant. Selon Forbes, à l'échelle mondiale, les acteurs de la legaltech ont profité d’investissements en augmentation de 713% par rapport à 2017. Un nombre d’autant plus impressionnant que cette progression s’insère dans un contexte morose de développement du secteur.

Encore à ses débuts, la legaltech n’a pas connu d’investissements majeurs ces dernières années. En 2016 elle ne comptabilisait que 224 millions d’euros de participations. Les événements de 2018 sur la toile ne sont qu’un coup supplémentaire porté à l’encontre des nouvelles technologies juridiques. Les fuites de données des utilisateurs de Facebook ont grandement nuit à la réputation des applications.

Pour autant, la legaltech triomphe de ses démons. Comment ? Grâce à l’e-discovery essentiellement, une technologie de collecte et d’analyse des informations très en vogue.  Même si elle pose parfois des questions d’éthique, elle est aujourd’hui utilisée dans une grande partie du monde. Elle permet d’explorer parmi de nombreuses données utilisables comme preuves lors d’enquêtes judiciaires. Elles aident à la nette simplification du travail des praticiens du droit et permettent ainsi un gain de temps considérable.

Marine Noehser

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Lexbase et RNIB : un partenariat gagnant-gagnant

Lexbase et RNIB : un partenariat gagnant-gagnant

Lexbase et le Réseau national des incubateurs de barreaux (RNIB) signent une alliance pour favoriser la digitalisation du métier d’avocat.

Septième associée chez Karila

Septième associée chez Karila

Le cabinet spécialiste du droit immobilier Karila renforce son positionnement de niche en accueillant Morgane Ojalvo Déniel en qualité d’associée.

F. Smith (AFTPM) : "Le terme de tierce partie marketeur n’est pas toujours utilisé à bon escient"

F. Smith (AFTPM) : "Le terme de tierce partie marketeur n’est pas toujours utilisé à bon escient"

L’association française des tierces parties marketeurs (AFTPM) est animée par quelques acteurs bien établis : Alfi Partners, Investeam, Amadé Global P...

Cooptation chez Hoyng Rokh Monegier

Cooptation chez Hoyng Rokh Monegier

Quelques mois après le rapprochement des cabinets Hoyng Rokh Monegier et Veron & Associés, une avocate passe du statut de counsel à celui d’associ...

Fusion entre Altaprofits et Cosevad

Fusion entre Altaprofits et Cosevad

La société de courtage d'assurance et de conseil en gestion de patrimoine, Cosevad, filiale de Generali France et Altaprofits, acteur du courtage sur...

Vaughan Avocats nomme deux directrices

Vaughan Avocats nomme deux directrices

Le cabinet d’affaires renforce son expertise en droit social et en corporate/M&A en nommant deux directrices pour ses bureaux de Toulouse et de Re...

Nouvelle associée gérante chez Parme Avocats

Nouvelle associée gérante chez Parme Avocats

Le cabinet de niche de droit public des affaires Parme Avocats vient de nommer une nouvelle associée gérante : Evguenia Dereviankine.

Jean-René Farthouat : décès d’un grand bâtonnier

Jean-René Farthouat : décès d’un grand bâtonnier

L’ancien bâtonnier de Paris Jean-René Farthouat est décédé le samedi 11 janvier 2020 à l'âge de 85 ans. Il était un grand avocat contentieux et pénali...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message