15 % des métiers touchés par l’automatisation d’ici 2030

Les pays développés, où la main d’œuvre est la plus chère, sont les plus exposés à une automatisation qui prend toujours plus d'ampleur. Un défi de taille qui nécessite des mesures immédiates pour éviter un fort pic de chômage.

Les pays développés, où la main d’œuvre est la plus chère, sont les plus exposés à une automatisation qui prend toujours plus d'ampleur. Un défi de taille qui nécessite des mesures immédiates pour éviter un fort pic de chômage.

D’ici 2030, 15 % des métiers seraient touchés par l’automatisation d’après une étude du cabinet McKinsey. En France et en Allemagne, elle toucherait un quart des heures travaillées. Ces chiffres pourraient augmenter rapidement si l’on prend en compte que, dans certains secteurs comme l’administration ou la production, 80 % à 90 % du temps de travail est potentiellement automatisable. 60 % des occupations professionnelles verront au moins 30 % de leurs activités robotisées ou prises en charge par l’intelligence artificielle. Entre 400 et 800 millions de personnes pourraient perdre leur emploi.

Contre-pied

Gérer cette transition est l’objectif principal, notamment pour éviter la polarisation des emplois qui mettrait en danger les classes moyennes. Dans la logique de « destruction créatrice » de Schumpeter, le cabinet McKinsey pense que l’automatisation servirait à favoriser les tâches à plus forte valeur ajoutée, à rendre les salariés largement flexibles et donc à la création d’emplois afin de maîtriser ces nouveaux outils. Des évolutions qui étaient beaucoup plus lentes à se mettre en place auparavant. S'il veut éviter un chômage de masse dans les années à venir, l’État doit se saisir du sujet dès à présent.

Morgane Al Mardini 

Méthodologie

L'étude réalisée par le cabinet McKinsey intègre 46 pays qui pèsent pour près de 90 % du produit intérieur brut mondial. Elle considère plus de 800 occupations professionnelles et prend en compte différents scénarios en fonction de la vitesse d’adoption de l’automatisation.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Matthieu Poisson (Amundi TE) : « Les investisseurs institutionnels sont très friands de fonds d'infrastructures énergétiques »

Matthieu Poisson (Amundi TE) : « Les investisseurs institutionnels sont très friands de fonds d'infr...

Face à l'appétit des investisseurs institutionnels pour les infrastructures de transition énergétique, la société de gestion Amundi TE a fait le pari...

Appel à projets pour 10 000 nouveaux logements sociaux

Appel à projets pour 10 000 nouveaux logements sociaux

Le ministère de la Cohésion des territoires a lancé un nouvel appel à projets pour la construction de logements sociaux. Les organismes HLM ont jusqu’...

STC Partners confirme ses ambitions à l’international

STC Partners confirme ses ambitions à l’international

Quatre ans après avoir scellé un partenariat avec Andersen Global, STC Partners renforce cette alliance en devenant Andersen Tax & Legal au plan i...

Bersay renforce sa pratique contentieuse

Bersay renforce sa pratique contentieuse

Mathilde Cousteau rejoint Bersay & Associés en qualité d’of counsel pour consolider l’équipe du pôle contentieux et arbitrage.

Frédéric Perrin prend la tête de l’UJA

Frédéric Perrin prend la tête de l’UJA

Frédéric Perrin devient le nouveau président de l’UJA de Paris.

Simon Associés crée un pôle compliance

Simon Associés crée un pôle compliance

Avec l’arrivée de Florence Schlegel, Simon Associés mise sur la compliance en créant un pôle dédié à la matière.

C. Kolb (Sycomore AM) : Zoom sur une démarche d’investisseur responsable

C. Kolb (Sycomore AM) : Zoom sur une démarche d’investisseur responsable

Sycomore AM est une aventure entrepreneuriale dont le succès n’est plus à démontrer. Ancienne de la Banque du Louvre, Christine Kolb est l’un des asso...

Suez partenaire du Grand Moscou

Suez partenaire du Grand Moscou

A l’occasion de l’édition 2018 du Forum urbain de Moscou, Suez a signé un accord pour la gestion des déchets générés par le projet du Grand Moscou. Le...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message