15 % des métiers touchés par l’automatisation d’ici 2030

Les pays développés, où la main d’œuvre est la plus chère, sont les plus exposés à une automatisation qui prend toujours plus d'ampleur. Un défi de taille qui nécessite des mesures immédiates pour éviter un fort pic de chômage.

Les pays développés, où la main d’œuvre est la plus chère, sont les plus exposés à une automatisation qui prend toujours plus d'ampleur. Un défi de taille qui nécessite des mesures immédiates pour éviter un fort pic de chômage.

D’ici 2030, 15 % des métiers seraient touchés par l’automatisation d’après une étude du cabinet McKinsey. En France et en Allemagne, elle toucherait un quart des heures travaillées. Ces chiffres pourraient augmenter rapidement si l’on prend en compte que, dans certains secteurs comme l’administration ou la production, 80 % à 90 % du temps de travail est potentiellement automatisable. 60 % des occupations professionnelles verront au moins 30 % de leurs activités robotisées ou prises en charge par l’intelligence artificielle. Entre 400 et 800 millions de personnes pourraient perdre leur emploi.

Contre-pied

Gérer cette transition est l’objectif principal, notamment pour éviter la polarisation des emplois qui mettrait en danger les classes moyennes. Dans la logique de « destruction créatrice » de Schumpeter, le cabinet McKinsey pense que l’automatisation servirait à favoriser les tâches à plus forte valeur ajoutée, à rendre les salariés largement flexibles et donc à la création d’emplois afin de maîtriser ces nouveaux outils. Des évolutions qui étaient beaucoup plus lentes à se mettre en place auparavant. S'il veut éviter un chômage de masse dans les années à venir, l’État doit se saisir du sujet dès à présent.

Morgane Al Mardini 

Méthodologie

L'étude réalisée par le cabinet McKinsey intègre 46 pays qui pèsent pour près de 90 % du produit intérieur brut mondial. Elle considère plus de 800 occupations professionnelles et prend en compte différents scénarios en fonction de la vitesse d’adoption de l’automatisation.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

F. Mazzella (BlaBlaCar) : "Si je n’apprends pas, je me fane"

F. Mazzella (BlaBlaCar) : "Si je n’apprends pas, je me fane"

Décideurs s’est entretenu avec Frédéric Mazzella, fondateur et président de BlaBlaCar. L’occasion pour lui de revenir sur ses débuts d’entrepreneur, s...

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Microsoft a bien failli se faire bousculer par plus agile. Comment le géant de Redmond est-il parvenu à inverser la tendance ? La réponse tient en deu...

Danone : Emmanuel Faber, ni exclu ni tout à fait sauvé

Danone : Emmanuel Faber, ni exclu ni tout à fait sauvé

Pour mettre fin à la fronde dont il fait l’objet, le PDG du groupe d’agroalimentaire a proposé le 1er mars de ne conserver que son poste de président....

F. Johner (Aldi) : "Nous assumons notre modèle de discounter et cherchons à le réinventer chaque jour"

F. Johner (Aldi) : "Nous assumons notre modèle de discounter et cherchons à le réinventer chaque jou...

Le secteur de la distribution connaît de grands remaniements. Le directeur général adjoint d’Aldi France, Franck Johner, revient sur la reprise de plu...

McKinsey se sépare de son patron

McKinsey se sépare de son patron

Les associés du cabinet de conseil n’ont pas voté le renouvellement du mandat de Kevin Sneader, selon le Financial Times. Le rôle joué par la firme am...

X. Desmaison (Antidox) & J.-M. Bally (Aster) : "Le grand sujet, c’est de repenser le fonctionnement des entreprises"

X. Desmaison (Antidox) & J.-M. Bally (Aster) : "Le grand sujet, c’est de repenser le fonctionnement...

Xavier Desmaison, président du groupe de stratégie de communication Antidox, et Jean Marc Bally, fondateur du fonds de venture capital Aster, ont réce...

F. Rech (McAfee) : "Je recherche des personnes avec des capacités d’innovation"

F. Rech (McAfee) : "Je recherche des personnes avec des capacités d’innovation"

Fondée en 1987 à San Jose, McAfee enregistrait en 2020 un chiffre d’affaires de 2,9 milliards de dollars, en hausse de 10 % sur un an. L’éditeur de lo...

P. Prouvost (Pernod Ricard) : " Les consommateurs se dirigent vers les marques artisanales"

P. Prouvost (Pernod Ricard) : " Les consommateurs se dirigent vers les marques artisanales"

Pernod Ricard a réalisé pas moins d’une douzaine d’acquisitions ces cinq dernières années. Philippe Prouvost, son directeur stratégie et M&A, déta...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte