14 juillet 2020 : les points importants du discours d'Emmanuel Macron

Crise économique, Covid-19, réformes à venir. Voici ce qu'il faut retenir de l'interview du président de la République.

Crise économique, Covid-19, réformes à venir. Voici ce qu'il faut retenir de l'interview du président de la République.

Un 14 juillet particulier : Face à Léa Salamé et Gilles Bouleau, le président de la République a affirmé que ce jour de fête nationale était "particulier". Certes, comme les années précédentes, il "consacre la fierté d'être français". Mais il a permis "d'offrir la vedette aux soignants".

Le cas Gérald Darmanin : Certaines associations féministes s'en prennent à la nomination de Gérald Darmanin au poste de ministre de l'Intérieur. Interrogé sur le sujet, le président de la République a rappelé l'importance de la présomption d'innocence tout en déplorant "les jugements de la rue ou des réseaux sociaux" qui créent "une démocratie de l'émotion" proche des "sociétés anglo-saxonnes".

Nouveau gouvernement Castex : Un gouvernement trop à droite, un nouveau premier ministre semblable à l'ancien... Les journalistes ont émis des réserves sur le nouveau gouvernement de Jean Castex. Pour Emmanuel Macron, ce débat n'est pas pertinent : "Je crois au dépassement politique", "je prends les meilleurs". Concernant le premier ministre, il estime : "Je l'ai vu faire, je l'ai vu agir (...), il possède une forte culture du dialogue social"

"Je ne veux pas d'une démocratie d'opinion (...). Je ne veux pas le pire des sociétés anglo-saxonnes"

Remaniement ministériel : Le président de la République a justifié la nomination d'un nouveau gouvernement  en affirmant qu'un "nouveau chemin", "un nouveau temps", nécessite de "nouvelles méthodes"

Crise sanitaire : "Concernant les cas de Covid-19, ça repart un peu", reconnaît le président de la République qui estime que le pays est "prêt". Emmanuel Macron souhaite que "l'on rende obligatoire le masque dans les lieux publics clos". Cela devrait être officiel dans les semaines à venir, même si il invite les Français à porter davantage de masques.

Crise économique : Concernant la hausse du chômage, Emmanuel Macron a avancé la fourchette suivante : entre 800 000 et 1 million de chômeurs de plus au printemps 2021. Les secteurs les plus touchés (et les plus ciblés par les plans de relance) seraient : la culture, l'événementiel, l'hôtellerie, la restauration, le tourisme, le commerce, l'aéronautique et l'automobile.

Politique de la jeunesse : Durant son entretien, Emmanuel Macron a annoncé une politique pour la jeunesse qualifiée de "priorité de la relance". Parmi les mesures à venir : un dispositif exceptionnel d'exonération pour les salaires inférieurs à 1,6 fois le Smic, création de 300 000 contrats d'insertion, déploiement de 100 000 contrats de service civique dans les six mois à venir, ouverture de 200 000 places dans les formations qualifiantes.

Réforme des retraites : Des voix s'élèvent pour l'abandon de la réforme des retraites. Pour Emmanuel Macron, les choses sont claires : "L'abandonner totalement, non. La remettre à la discussion, oui". Le Président insiste sur le fait que la philosophie de la réforme est "juste pour les premiers de corvées".

Pas de hausse d'impôts : "On ne résoudra pas une crise en augmentant les impôts", promet Emmanuel Macron qui estime que cela installerait le doute. Pour financer la relance, il compte sur le financement européen et souligne que les milliards dépensés sont un investissement qui sera rentable à moyen terme.

Contrôles au faciès : Emmanuel Macron a sous-entendu que les "modes opératoires" lors des interventions de police pourraient être revus, notamment avec des "caméras piétons" pour "rétablir la confiance".

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Marie Lebec (LREM) : "Le plan de relance est l'occasion de moderniser notre économie"

Marie Lebec (LREM) : "Le plan de relance est l'occasion de moderniser notre économie"

Alors que l’exécutif peaufine les détails du plan de relance qui sera présenté le 24 août, la députée LREM des Yvelines Marie Lebec revient sur ses gr...

Rencontre avec Patrick Pelloux

Rencontre avec Patrick Pelloux

Le président du syndicat des urgentistes ne partage pas la satisfaction de ceux qui se félicitent de voir le Ségur de la Santé déboucher sur un accord...

Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) : "Le véritable défi qui nous attend est celui du monde de maintenant"

Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) : "Le véritable défi qui nous attend est celui du monde de maintena...

De même qu’il perçoit la crise sanitaire comme une formidable "leçon d’humilité', Geoffroy Roux de Bézieux y voit une 'fenêtre de tir inestimable". Un...

Les responsables politiques toqués de TikTok

Les responsables politiques toqués de TikTok

Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sont déjà présents sur l’appli phare de la jeune génération. Les deux pionniers pourraient être rejoints par d’a...

Gouvernement Castex. Voici les nouveaux secrétaires d’État

Gouvernement Castex. Voici les nouveaux secrétaires d’État

Le gouvernement Castex est enfin au complet avec la nomination de onze secrétaires d’État. Le groupe LREM et les alliés du Modem sont mis à l’honneur.

Popularité, l’enfer de Matignon ?

Popularité, l’enfer de Matignon ?

Premier ministre est un poste exposé. Sur les huit prédécesseurs de Jean Castex, six ont quitté Matignon plus impopulaires qu’à leur arrivée. Qui s’es...

A. Voy-Gillis (June Partners) : "La France est encore une puissance industrielle"

A. Voy-Gillis (June Partners) : "La France est encore une puissance industrielle"

Depuis quelques années l’industrie tricolore est en pleine renaissance. La crise sanitaire pourrait casser ce dynamisme. Si le gouvernement semble avo...

Un ancien du gouvernement Philippe chez Flichy Grangé Avocats

Un ancien du gouvernement Philippe chez Flichy Grangé Avocats

Franck Morel, qui a occupé le poste de conseiller social à Matignon ces trois dernière années, devient associé chez Flichy Grangé Avocats.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message