En septembre dernier, le nombre de chômeurs reculait de 24 700. C’est tout simplement la plus forte baisse enregistrée depuis huit ans. Du côté du gouvernement, on crie déjà victoire : la croissance est de retour. Malheureusement, avec 1 % prévu cette année et à peine plus l’année prochaine, il n’y a pas de quoi s’emballer. D’autant que les indicateurs macroéconomiques sont toujours dans le rouge : déficit supérieur à 3 %, investissement en baisse et… toujours 3,55 millions de chômeurs.

Stratégies de croissance

En septembre dernier, le nombre de chômeurs reculait de 24 700. C’est tout simplement la plus forte baisse enregistrée depuis huit ans. Du côté du gouvernement, on crie déjà victoire : la croissance est de retour. Malheureusement, avec 1 % prévu cette année et à peine plus l’année prochaine, il n’y a pas de quoi s’emballer. D’autant que les indicateurs macroéconomiques sont toujours dans le rouge : déficit supérieur à 3 %, investissement en baisse et… toujours 3,55 millions de chômeurs.

    Recruter : culture d’entreprise

    Plus que le processus de recrutement, les dirigeants soulignent l’importance de l’intégration. Le meilleur moyen selon eux pour que les salariés participent activement à la croissance de l’entreprise.

    Acquérir : des conditions favorables

    Alors que l’économie française tourne au ralenti, le faible coût de la dette et des valorisations peu élevées font des acquisitions un relais de croissance attractif. Les entreprises françaises ne profitent pourtant pas de l’opportunité.

    Financer : le nerf de la guerre

    Si le crédit bancaire demeure la source principale de financement, les alternatives se développent. Mais attention à la solution retenue, elle a un impact direct sur la stratégie possible de la société.

    Organiser : vendre mieux pour gagner plus

    De la start-up au grand groupe, la croissance organique est l’une des composantes fondamentales de la stratégie. S’il existe des réponses traditionnelles à cet exercice, certaines entreprises réinventent le genre en adoptant de nouvelles organisation...

    Digitaliser : la révolution à marche forcée

    Grâce au numérique, les grands groupes se donnent une deuxième jeunesse. Un moyen pour eux de retrouver le chemin de la croissance et de soigner leurs marges. Le revers de la médaille ? Une concurrence accrue.

    Newsletter savoir pour agir

    N'avancez plus à l'aveugle

    Ne plus afficher ce message