Vœux 2018 : Laurent Wauquiez tempère ses positions

Le nouveau président des Républicains, accusé par certains de diviser la droite, a profité des traditionnels vœux aux Français pour se montrer sous un nouveau jour : plus calme et plus modéré.

Le nouveau président des Républicains, accusé par certains de diviser la droite, a profité des traditionnels vœux aux Français pour se montrer sous un nouveau jour : plus calme et plus modéré.

C’est dans un cadre bucolique, au cœur de son fief du Puy-en-Velay, que Laurent Wauquiez a choisi d’adresser ses vœux aux Français. Réputé pour sa capacité à haranguer les foules avec des phrases choc, le président de la région Rhône-Alpes se montre dorénavant plus calme et plus posé. Pas de provocation ni d’attaque frontale à l’encontre de ses adversaires politiques. Le nouveau patron des Républicains le sait : pour retrouver sa crédibilité, la droite doit se démarquer clairement du Front national et renouer avec son aile la plus modérée.

Mea culpa

« Notre pays a des atouts que peu de pays ont, estime-t-il. Ma conviction c’est que pour les valoriser, nous devons retrouver les valeurs qui nous ont toujours permis d’avancer ». Les premières d’entre elles ? « Le sens du travail, de l’effort, du mérite ». « Mais aussi les valeurs de respect, de laïcité. » Conscient par ailleurs que la droite a, cette année, parfois « écœuré » les Français, Laurent Wauquiez, assume les erreurs de sa famille et profite de l’occasion pour faire son mea culpa. Souhaitant « tirer les leçons des erreurs du passé », il assure vouloir « construire une nouvelle droite, avec des nouveaux visages » et « proposer une opposition qui ne soit pas sectaire ».

Plus nuancé

Son premier combat : la défense des classes moyennes et des retraités. Plus question de parler de « cancer de la société » pour évoquer l’assistanat. Laurent Wauquiez est dorénavant plus nuancé, affirmant vouloir soutenir les salariés au SMIC, « qui souvent constate qu’il ne gagne pas plus que s’il restait chez lui à toucher les prestations sociales ». Sur la question de l’immigration, l’homme se montre moins belliqueux et plus pédagogue, rappelant que la France n’a plus les mêmes capacités d’intégration que dans les années 1970. « Notre pays ne pourra pas continuer à accueillir autant d’immigrés », explique-t-il. Autre objectif ? « Construire une droite qui tourne le dos aux affaires, capable d'offrir un visage éthique et responsable », explique Laurent Wauquiez dans une interview publiée sur le site du parti. Un défi de taille dont pourrait dépendre, à terme, la survie de sa famille politique.

@CapucineCoquand

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ingelaere Avocats se renforce

Ingelaere Avocats se renforce

Ingelaere Avocats accueille une nouvelle collaboratrice au sein de son bureau de Lille qui ouvrira en février prochain.

Facebook France va déclarer ses revenus en France, dès cette année

Facebook France va déclarer ses revenus en France, dès cette année

Facebook France déclarait, Jusqu’à présent, la majorité de ses revenus en Irlande. En juillet dernier, le secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjo...

Au volant du Velar

Au volant du Velar

Anthony Guillen, le Velar sous l’œil expert d’un financier.

La Tech 2018 en 10 points

La Tech 2018 en 10 points

Comme chaque année, GP Bullhound, le conseil à forte valeur ajoutée dans les secteurs technologiques, présente son pronostic des tendances à venir. Pe...

Gucci abandonne Puma

Gucci abandonne Puma

Dans les tuyaux depuis plusieurs mois, la cession de l’équipementier sportif est officielle. Kering passe la main à ses propres actionnaires dont Arté...

Urbanisme : le Gouvernement veut en finir avec les recours abusifs

Urbanisme : le Gouvernement veut en finir avec les recours abusifs

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires a reçu ce jour le rapport de propositions de Madame Christine Maugüé conseillère d’État, pour...

Se développer ou périr

Se développer ou périr

Cette deuxième édition du classement des entreprises en croissance nous a réservé bien des surprises. Passage en revue.

Bouygues décroche un maxi-contrat en Australie

Bouygues décroche un maxi-contrat en Australie

Le groupement Cross Yarra Partnership, dont fait partie Bouygues Construction, a remporté le contrat de construction du métro de Melbourne, pour un mo...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message