Trophées INPI 2017 : quatre lauréats à la pointe de l’innovation

Ce 6 décembre a été organisé la vingt-sixième édition des trophées INPI. Poietis, Expliseat, Moulin Roty et l’Institut Lumière Matière sont les quatre lauréats de cette remise de prix organisée cette année dans l’auditorium de la Gaîté Lyrique, à Paris.

© Jean Marie Cras/INPI

Les lauréats des Trophées INPI 2017, Catherine Maunoury (présidente du jury) et Romain Soubeyran, DG de l'INPI

Ce 6 décembre a été organisé la vingt-sixième édition des trophées INPI. Poietis, Expliseat, Moulin Roty et l’Institut Lumière Matière sont les quatre lauréats de cette remise de prix organisée cette année dans l’auditorium de la Gaîté Lyrique, à Paris.

L’institut national de la propriété industrielle (INPI) a décerné quatre trophées, dans les catégories suivantes : « brevet », « marque », « design » et « recherche ». Le but étant de mettre en avant, cette année, l’innovation « à la française ». Pour cette 26ème édition, l’INPI a récompensé un centre de recherche et trois PME tricolores. Certaines entreprises, telles que, Nuxe, Fermob ou encore le spécialiste de l’ingénierie acoustique, Devialet, avaient déjà été récompensées les années précédentes.

Le jury présidé par la championne du monde de voltige, Catherine Maunoury, était aussi composé d’experts issus des secteurs publics et privés, évoluant au sein d’organismes spécialisés comme l’Ademe, CCI France, la Compagnie nationale des conseils en propriété industrielle…

L’innovation en quatre prix 

Dans la catégorie « brevet », c’est l’entreprise Poietis qui remporte le prix. La start-up crée des tissus biologiques humains, via des imprimantes 3D assistées par laser. Sa solution s’adresse particulièrement aux industries cosmétiques et pharmaceutiques. Sept brevets ont déjà été déposés par la jeune société qui espère voir ses tissus bioimprimés implantés chez l'homme d'ici à trois ans.

Moulin Roty reçoit quant à lui le trophée dans la catégorie « marque ». Cette PME reconnue dans le domaine de l’enfance, commercialise des jouets pour les tout-petits. Elle exerce sur le marché « des bébés » depuis plus de quarante ans. Moulin Roty a déposé soixante-dix dessins et modèles, mais également six marques et deux brevets afin de les protéger.

Le premier prix, dans la catégorie « design » revient à Expliseat pour ses créations de sièges d’avion ultra-légers, qui permettent de réduire d'une tonne le poids des aéronefs. « Nous avons créé notre entreprise en 2011 en partant d’une page blanche, avec un objectif précis : alléger les sièges d’avion sans recourir aux pièces métalliques. Et nous avons réussi ! », se réjouit Benjamin Saada, cofondateur et président d’Expliseat. L’objectif de cette start-up est de faire consommer moins de kérosène aux compagnies aériennes et de leur permettre de réduire leur emprunte environnementale tout en baisssant leurs coûts.

En « recherche », c’est l’Institut Lumière Matière qui obtient le trophée. L'activité de cet établissement est fondée sur une unité mixte de recherche en physique et chimie, liée à l’université Claude Bernard Lyon 1. Ces chercheurs utilisent notamment la lumière pour sonder la matière. Cet institut produit entre cinq et six brevets chaque année, tous à l’origine de nouvelles start-up.

 

Coline Ziegler (@colineziegler)
Thomas Bastin (@ThBastin)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le private equity fait son chemin dans l’assurance-vie

Le private equity fait son chemin dans l’assurance-vie

Risqué mais rentable, le non coté séduit les investisseurs français. Également férus d’assurance-vie, ces derniers restent toutefois frileux devant la...

Le Perp : verser plus pour payer moins d’impôt

Le Perp : verser plus pour payer moins d’impôt

Le record en matière de déficit des différents régimes de retraite obligatoires et l’incertitude du niveau des pensions de retraites sensibilisent les...

Successions et transmissions familiales : les grandes oubliées de la réforme fiscale

Successions et transmissions familiales : les grandes oubliées de la réforme fiscale

Le gouvernement ne s’est pas encore saisi des questions relatives à la transmission. Un enjeu qui est pourtant crucial pour maintenir l’attractivité d...

Les pièges de la transmission d’entreprise : histoire de réflexes inversés et de négligences fatales

Les pièges de la transmission d’entreprise : histoire de réflexes inversés et de négligences fatales

Une entreprise ne se transmet pas comme un autre actif. Sa singularité économique, juridique et fiscale rejaillit directement sur son mode de transmis...

Marie-Aimée Peyron, nouvelle bâtonnière du barreau de Paris

Marie-Aimée Peyron, nouvelle bâtonnière du barreau de Paris

Ce mardi, Frédéric Sicard a passé le bâton à son successeur Marie-Aimée Peyron, qui devient le 220è bâtonnier de Paris.

Carmat recharge la pompe avec 50 M€

Carmat recharge la pompe avec 50 M€

Le fabricant français du cœur artificiel révolutionnaire repasse par la case financement afin de mener à terme son étude pivot.

Claude Baland (Renault) : « La bonne réputation de l’entreprise, un critère de choix pour les jeunes »

Claude Baland (Renault) : « La bonne réputation de l’entreprise, un critère de choix pour les jeunes...

Fondé en 1898, le groupe Renault est l’un des fleurons de l’industrie automobile française. Après une longue carrière dans l’administration publique,...

Private Equity : et les multiples franchirent 10 fois l'EBE !

Private Equity : et les multiples franchirent 10 fois l'EBE !

Selon les données recueillies par S&P, les prix des entreprises européennes ciblées par les fonds ont atteint plus de dix fois leur excédent brut...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message