Trois nouveaux bureaux pour Eversheds Sutherland

La firme anglo-américaine s’établit en Russie grâce au rachat des parts locales du cabinet nord-européen Hannes Snellman et ouvre une antenne luxembourgeoise en accueillant deux anciens avocats de chez Simmons & Simmons.

La firme anglo-américaine s’établit en Russie grâce au rachat des parts locales du cabinet nord-européen Hannes Snellman et ouvre une antenne luxembourgeoise en accueillant deux anciens avocats de chez Simmons & Simmons.

La firme d’origine britannique s’installe concomitamment dans trois villes par deux modes de croissance différents. Elle s’implante à Moscou et Saint-Pétersbourg en rachetant le fonds de clientèle russe du cabinet nord-européen Hannes Snellman. Quatre de ses associés changent de maison : Yury Pugach, spécialiste du droit immobilier, Mikhail Timonov, expert du droit social, Luke Wochensky, un avocat contentieux, et Anu Mattila, experte du droit de l’entreprise en provenance du bureau d’Helsinki. Victoria Goldman, qui dirigeait déjà l’équipe russe de Hannes Snellman, conserve son rôle chez Eversheds Sutherland. Les deux nouveaux bureaux réuniront également des professionnels issus du cabinet Simmons & Simmons et dix-sept collaborateurs au total.

En parallèle, la firme s’installe à Luxembourg grâce à l’arrivée de deux anciens associés de chez Simmons & Simmons : José Ignacio Pascual Gutiérrez et Viviane de Moreau d’Andoy, tous deux spécialistes des fonds d’investissement. Ils codirigent la nouvelle équipe et seront secondés par cinq de leurs anciens collaborateurs.

Ces trois nouveaux bureaux font désormais partie du réseau d’Eversheds Sutherland qui en compte soixante-six au total, répartis dans trente-deux pays. La firme s’est développée rapidement : la récente acquisition du cabinet allemand Grooterhorst & Partners lui a permis d’ouvrir un bureau à Düsseldorf avec trois associés. Il a également absorbé Harry Elias Partnership à Singapour et fusionné avec le cabinet américain Sutherland Asbill & Brennan, une opération qui a fait évoluer sa dénomination en début d’année. La firme projette son expansion américaine encore davantage puisque, d’après Mark Wasserman, managing partner, Chicago et la côte ouest pourraient être de prochaines régions d’implantation. Au total, Eversheds Sutherland regroupe plus de deux mille quatre cents avocats dont sept cents associés.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Vincent Léonard (SEB) : « Une excellente coordination fait la force de notre équipe finance »

Vincent Léonard (SEB) : « Une excellente coordination fait la force de notre équipe finance »

L’une des clés de succès du groupe SEB repose sur le suivi des marges consolidées sur chaque catégorie de produit et chaque marché. De fait, l’équipe...

Mobilité : les expatriés ont le blues

Mobilité : les expatriés ont le blues

Phénomène de société ou conséquence de la globalisation du marché du travail, l’expatriation séduit de plus en plus de Français. Mais nombre d’entre e...

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence digitale Sensio a connu un été riche. Depuis le rapprochement avec le géant de la publicité WPP en juillet, les grandes manœuvres sont lancée...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message