Sylvain Humeau (GARF) : « Nous ne sommes pas là pour faire du business »

Le Garf est un réseau national regroupant les professionnels de la formation et des ressources humaines, principalement en entreprise. Sylvain Humeau, son président, nous éclaire sur les objectifs de 
cette association.

Le Garf est un réseau national regroupant les professionnels de la formation et des ressources humaines, principalement en entreprise. Sylvain Humeau, son président, nous éclaire sur les objectifs de cette association.

Décideurs. Pourquoi adhérer au Garf?

Sylvain Humeau. Le Garf est une communauté de professionnels de la formation en entreprise. Nous ne sommes pas là pour faire du business mais pour échanger des idées et des outils qui répondent aux besoins des responsables formation. Le Garf permet de « sortir la tête de l’eau » à des moments où nous sommes sous pression et où nous manquons de recul. Nous y développons notre réseau. Le responsable formation peut parfois se sentir seul au sein de la DRH. Nous entendons des phrases comme : « Tu es le spécialiste, je te laisse faire. » Or il est important de se rappeler que le pouvoir, c’est le partage ! C’est en échangeant avec nos pairs et l’ensemble des collaborateurs notamment que nous sommes le mieux à même de traiter les problématiques auxquelles nous sommes confrontés quotidiennement.

Quelles sont les actions menées par votre association?

Cela fait trois mois que j’ai pris le relais de l’ancien résident. J’ai été surpris d’entendre que le Garf était une association un peu vieillotte, manquant de dynamisme. Cela ne me fait pas plaisir mais nous devons en tenir compte et travailler pour que cette image appartienne au passé. Pour ce faire, nous mettons l’accent sur l’offre de services à destination des adhérents. Un nouveau groupe dédié au digital learning doit être notre « laboratoire d’expérimentation ». Nous venons d’intégrer la licence à Kelixto, le portail Internet de Centre Inffo, permettant de rechercher une offre de formations correspondant à notre besoin, au bon endroit et au bon moment. Une veille juridique complète devrait être livrée tout prochainement, intégrée dans le montant de l’adhésion. Nous avons également pour projet de développer une application de micro-learning, destinée aux vingt groupes du Garf, afin de constituer une bibliothèque des savoirs. Enfin, nous avons ouvert fin avril le premier groupe dédié aux professionnels de la formation des trois fonctions publiques (collectivités territoriales, État, hospitalière). Il s’agit d’une nouvelle étape visant à atteindre notre objectif stratégique d’être l’association référente des acteurs de la formation dans la sphère privée comme publique.

L’édition 2016 du baromètre Garf Formation cerne les effets de la dernière réforme de la formation professionnelle et l’évolution des pratiques. Quels sont les résultats de cette étude? Quel est l’avis des acteurs de la formation sur cette réforme?

Force est de constater que la prise en main de cette réforme par les entreprises est variable selon les dispositifs. Si l’entretien professionnel semble avoir bien été intégré à la politique RH des entreprises, il n’en est pas forcément de même pour le CPF. Notre dernier baromètre a montré que 80 % d’entre elles ne sont pas à l’aise avec les listes de formations éligibles au CPF et que leurs salariés ne sont pas autonomes. À mon sens, un réel effort de simplification serait le bienvenu, aussi bien pour le salarié qui doit créer son compte et réaliser sa demande de formation en ligne que pour le responsable formation qui doit vérifier si ses actions de formation sont éligibles aux financements mutualisés.

Propos recueillis par Roxane Croisier 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Mobilité : les expatriés ont le blues

Mobilité : les expatriés ont le blues

Phénomène de société ou conséquence de la globalisation du marché du travail, l’expatriation séduit de plus en plus de Français. Mais nombre d’entre e...

Christiane Féral-Schuhl : « Il y a un moment où l’on se sent poussé à agir »

Christiane Féral-Schuhl : « Il y a un moment où l’on se sent poussé à agir »

Bâtonnier des avocats de Paris de 2012 à 2013, Christiane Féral-Schuhl se présente maintenant à la présidence du Conseil national des barreaux (CNB),...

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence digitale Sensio a connu un été riche. Depuis le rapprochement avec le géant de la publicité WPP en juillet, les grandes manœuvres sont lancée...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message