« Réinventer Paris » : opus II

La Ville de Paris lance la seconde édition de l’appel à projets urbains innovants qui a pour ambition de préfigurer la capitale de demain. Après avoir échafaudé des propositions toutes de hauteur et de verdure dans le premier opus, les architectes et promoteurs plancheront cette fois-ci sur les sous-sols parisiens.
Le tunnel des Tuileries fait partie des 34 sites de l'appel à projets

© Jacques Leroy

La Ville de Paris lance la seconde édition de l’appel à projets urbains innovants qui a pour ambition de préfigurer la capitale de demain. Après avoir échafaudé des propositions toutes de hauteur et de verdure dans le premier opus, les architectes et promoteurs plancheront cette fois-ci sur les sous-sols parisiens.

« Bien loin d’un Paris vitrifié par la nostalgie, ou à l’inverse noyé dans l’uniformité de la mondialisation libérale, c’est un Paris vivant, rayonnant, optimiste et conquérant que ces projets font émerger », se félicitaient Anne Hidalgo, maire de Paris et Jean-Louis Missika, adjoint à l’urbanisme, à la désignation des vingt-trois projets lauréats de la première édition de « Réinventer Paris » en février 2016. Lancé en novembre 2014, ce concours, ouvert aux candidats du monde entier leur proposait carte blanche pour imaginer de nouvelles manières d’habiter, de travailler ou de commercer. Ceci, sur des sites propriétés de la mairie ou de ses partenaires, bailleurs sociaux et aménageurs. Afin de sortir radicalement Paris de son image de ville musée, l’idée était de faire phosphorer des équipes pluridisciplinaires, mêlant architectes et promoteurs ainsi qu’artistes, paysagistes ou encore collectifs de citoyens. Les lauréats sont aujourd’hui entrés dans une phase de mise en œuvre et le dispositif, qui a suscité l’engouement, a donné lieu à la création d’appels à projets urbains similaires. Sur le même principe a été lancé « Réinventer la Seine », pour réaménager les bords du fleuve ainsi qu’« Imaginons la métropole », concernant cette fois le périmètre élargi du Grand Paris. Un appel à projets « Réinventer Paris II » était attendu et les modalités ont été dévoilées le 23 mai dernier. La particularité de cette seconde édition sera d'explorer le potentiel des sous-sols parisiens.


Dans les interstices et les mystères urbains

« Avec "Réinventer Paris I", nous avons voulu confronter l’urbanisme aux grandes mutations du XXIe siècle et faire interagir des mondes qui travaillaient trop peu ensemble. "Réinventer Paris II" s’intéresse à une nouvelle dimension de la ville : ses souterrains », explique Jean-Louis Missika. Anciens parkings ou bains-douches, tunnels désaffectés, stations de métro fantômes… Les trente-quatre sites sélectionnés vont demander « une grande dose d’imagination », selon l’adjoint à l’urbanisme. « L’imaginaire urbain a toujours fait du souterrain un lieu de mystère et de poésie », ajoute-t-il en précisant que cet appel à projets va « insuffler de la magie aux interstices urbains ». Contrairement à « Réinventer Paris I » où plusieurs lauréats ont privilégié une mixité d’usages, mêlant dans un même édifice bureaux, hôtels et logements, il ne pourra être question d’habitations dans les propositions du nouveau concours. La loi interdit en effet de dormir en sous-sol. Aux côtés de ses partenaires, la RATP, la SNCF, Renault ou encore Paris Habitat, la Ville de Paris est en attente de projets à vocation culturelle, festive, sportive ou même commerciale. Architectes et promoteurs sont invités à se constituer en équipes et à livrer « leurs manifestations d'intérêt » jusqu'au 15 novembre prochain. 
 

L. S.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Grand Paris : une transformation multisectorielle

Que ce soit au niveau économique, environnemental ou architectural, le Grand Paris s'affirme en 2017 comme le sujet à suivre de près. Les professionnels de l'immobilier, des infrastructures et de la construction participent très largement à la reconfiguration de ce territoire. Dans le même temps, les acteurs publics et institutionnels organisent les compétences de la Métropole et de la Région-Capitale.
Sommaire Réunir professionnels de l’urbanisme et étudiants : la chaire « Aménager le grand Paris » Le Grand Paris en ordre de bataille Nouvel obstacle pour le CDG Express Un smartgrid à Paris Paris 2024 : un booster pour les infrastructures
Bruno Le Maire : « Le cadre est posé pour cinq ans »

Bruno Le Maire : « Le cadre est posé pour cinq ans »

Chose promise, chose due. Annoncée lors de la campagne par Emmanuel Macron, la réforme fiscale se concrétise. Retour, avec Bruno Le Maire, ministre de...

Isabelle de Silva fait autorité

Isabelle de Silva fait autorité

Très discrète durant les douze premiers mois de son mandat à la tête de l’Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva s’appuie sur sa grande technic...

Archers vise l'international

Archers vise l'international

Attentifs à leur croissance et à la stratégie de leur positionnement, les associés d’Archers affichent une certaine sérénité face à la réussite de leu...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message