Pétrole français : c'est fini

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a présenté le texte prévoyant l'arrêt de la recherche et de l'exploitation d'hydrocarbures en France à l'horizon 2040.

© La République de Seine & Marne

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a présenté le texte prévoyant l'arrêt de la recherche et de l'exploitation d'hydrocarbures en France à l'horizon 2040.

« Laisser les énergies fossiles dans le sous-sol » : la mesure est plus que symbolique, pour un pays dont la production couvre à peine 1 % de la consommation, mais elle fait de la France l'un des premiers pays au monde mettant fin à la recherche et à l'exploitation des hydrocarbures. Cette activité représente aujourd'hui 1 500 emplois directs et un chiffre d'affaires de 270 millions d'euros chaque année selon l'étude d'impact du projet. Le projet de loi présenté le 6 septembre au Conseil des ministres par Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, amorce en effet une sortie « progressive et irréversible » de la production de pétrole et de gaz, sur le territoire français à l'horizon 2040. Le texte s'inscrit dans l’engagement pris le 6 juillet dernier lors de la présentation du Plan climat.

Au sortir du Conseil des ministres, Nicolas Hulot s'est félicité que « la France assume son rôle de chef de file dans la lutte contre le changement climatique et encourage d’autres pays à la rejoindre dans son engagement, dans la continuité de l’accord de Paris ».

 

Un arrêt « par étape »

Dans le détail, ce projet de loi prévoit qu'aucun nouveau permis de recherche d'hydrocarbures ne sera attribué, tandis que les concessions existantes ne pourront pas être renouvelées au-delà de 2040. Aucune autorisation n'ayant été délivrée à ce jour, l'exploitation du gaz de schiste devient de fait impossible en France. Le ministère précise que l'arrêt de la production nationale se fera « par étape et de façon concomitante à la baisse de la consommation d’énergies fossiles ». Le texte devrait également comprendre « plusieurs dispositions visant à mieux protéger les consommateurs d'énergie et à transposer des directives européennes ».

 

B. B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Vincent Léonard (SEB) : « Une excellente coordination fait la force de notre équipe finance »

Vincent Léonard (SEB) : « Une excellente coordination fait la force de notre équipe finance »

L’une des clés de succès du groupe SEB repose sur le suivi des marges consolidées sur chaque catégorie de produit et chaque marché. De fait, l’équipe...

Mobilité : les expatriés ont le blues

Mobilité : les expatriés ont le blues

Phénomène de société ou conséquence de la globalisation du marché du travail, l’expatriation séduit de plus en plus de Français. Mais nombre d’entre e...

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence digitale Sensio a connu un été riche. Depuis le rapprochement avec le géant de la publicité WPP en juillet, les grandes manœuvres sont lancée...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message