Pénurie de clients pour les banques traditionnelles

Face à la concurrence accrue des banques en ligne, les acteurs traditionnels ont bien du mal à gonfler leur portefeuille clients. D’après une étude menée par le cabinet Bain & Company, seules les banques mutualistes suivent la cadence.

© DR

Face à la concurrence accrue des banques en ligne, les acteurs traditionnels ont bien du mal à gonfler leur portefeuille clients. D’après une étude menée par le cabinet Bain & Company, seules les banques mutualistes suivent la cadence.

Les banques traditionnelles françaises (BNP Paribas, Société générale, LCL, CIC, Crédit Agricole, Crédit mutuel, Caisse d'épargne, Banque populaire et La Banque postale) ont bien du mal à attirer de nouveaux clients. D’après l’étude menée par le cabinet Bain & Company, les bases de clientèle des acteurs traditionnels du secteur stagnent. Le portefeuille des banques « commerciales » s’est même contracté de 2,1 % en trois ans environ correspondant à une perte significative de 85 000 clients par an. Contrairement aux banques en ligne qui, entre 2015 et 2017, affichent un taux de recrutement net en moyenne de 10,4 %, soit une acquisition de 194 000 clients par an. C’est donc la concurrence exercée par ces nouveaux acteurs et leurs offres de compte quasiment gratuite qui pèsent sur la capacité de recrutement des banques traditionnelles. 

Des clients moins fidèles

Les consommateurs ont une perception des banques classiques dégradée. Ada Di Marzo, associée chez Bain & Company déclare que « malgré les transformations engagées », en 2017 « le taux de recommandation de ces établissements (Net Promoteur Score ®) reste très faible, à -5 %, en moyenne ». Conséquences : 43 % des 11 000 consommateurs interrogés pour l’étude, ne recommandent pas leur conseillé. 40 % seulement le conseillent. Des chiffres qui s’explique par la cause première de satisfaction pour les clients : la relation avec ce dernier. Pourtant, les groupes traditionnels restent stables. En effet, 4,5 % de clients seulement ont changés de banques durant l’année 2017, une légère hausse, comparé à 2016 où ils étaient 4,3 %. Mais selon le cabinet, c’est désormais un client sur quatre qui serait prêt à changer de banque dans les douze prochains mois. Les établissements mutualistes, eux, restent dans la course et affichent une hausse nette de leur base d’1,1 % sur trois ans. Ils ont donc acquis 102 000 clients par an. Le Crédit Mutuel est en tête et se classe troisième établissement le plus recommandé par ses clients, après ING Direct et Boursorama.

Morgane Al Mardini 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Investissement responsable : la finance au service de la planète

Investissement responsable : la finance au service de la planète

Concilier les intérêts privés et l’intérêt général, c’est le pari de la finance responsable. Un pari de moins en moins fou : reconnus par les pouvoirs...

Vinci et Spie Batignolles décrochent un nouveau lot du Grand Paris Express

Vinci et Spie Batignolles décrochent un nouveau lot du Grand Paris Express

Le groupement emmené par Vinci Construction et Spie Batignolles a remporté le premier lot de génie civil de la ligne 14 sud qui reliera Paris à l’aéro...

#PrivateBanker: quel banquier privé pour une nouvelle ère digitale ?

#PrivateBanker: quel banquier privé pour une nouvelle ère digitale ?

Le 20 mars prochain, plusieurs centaines d'experts de la banque privée se donneront rendez-vous à l'Hôtel Le Royal, à Luxembourg-Ville, pour échanger...

Le PIB Allemand a le vent en poupe

Le PIB Allemand a le vent en poupe

Grâce un commerce extérieur porteur, l’Allemagne a vu son PIB progresser de 2,3 %. Malgré une consommation privée et des investissements qui stagnent,...

Ynsect recherche 100 M€ pour ses scarabées

Ynsect recherche 100 M€ pour ses scarabées

La start-up tricolore spécialisée dans l’élevage de coléoptères destinés à l’alimentation lance sa nouvelle levée de fonds. L’objectif est de faire en...

Snapchat : le P-DG roule sur l’or

Snapchat : le P-DG roule sur l’or

À seulement 27 ans, le P-DG de l’application star Snapchat entre dans l’histoire des dirigeants les mieux payés des États-Unis. En 2017, Evan Spiegel...

Le nouveau siège Total ajourné mais pas bloqué

Le nouveau siège Total ajourné mais pas bloqué

Total doit emménager d’ici à 2022 dans un nouveau siège situé à La Défense. Selon des lettres du préfet d’Île-de-France, Michel Cadot, ce projet est a...

Grand Paris Express : le Gouvernement officialise le nouveau calendrier

Grand Paris Express : le Gouvernement officialise le nouveau calendrier

Édouard Philippe a présenté le nouveau calendrier de réalisation du super métro. Le projet ne bougera pas, mais la livraison des gares s'étalera jusqu...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message