Partech Ventures : le monde sinon rien

L’investisseur franco-américain vient de boucler son dernier fonds « Venture » à 400 millions d’euros. Il bénéficie aujourd’hui d’une force de frappe comparable à celle des plus grands players anglo-saxons.

L’investisseur franco-américain vient de boucler son dernier fonds « Venture » à 400 millions d’euros. Il bénéficie aujourd’hui d’une force de frappe comparable à celle des plus grands players anglo-saxons.

Le closing de son septième fonds dédié au « Venture » est l’occasion pour Partech Ventures de réaffirmer ses ambitions globales : avec 400 millions d’euros supplémentaires, c’est près d’un milliard d’euros que l’investisseur franco-américain a levés depuis début 2016 pour couvrir tous les besoins de financement des jeunes entreprises (pré-amorçage, amorçage, venture, growth). Il y a moins de dix ans, les équipes de Philippe Collombel et Jean-Marc Patouillaud ne géraient qu’une cinquantaine de millions d’euros… Aujourd’hui, il bénéficie à la fois d’une force de frappe suffisante pour mener les tours de table des plus belles pépites technologiques et d’un ancrage international stratégique (Paris, Londres, Berlin, San Francisco, New York, Asie), ce qui lui permet de concurrencer directement les grands players anglo-saxons. En détails, Partech International Ventures VII a été souscrit par la totalité des partenaires du véhicule précédent. Business angels, dirigeants de groupes et industriels (Nokia, L’Oréal, Cisco, Accenture, Renault, Adecco…) se sont pressés à la collecte pour placer leurs billes ! La période d’investissement a déjà bien commencé puisque Qapa (Paris), Akeneo (Nantes, Boston), A/B Tasty (New York, Paris) ou encore Rinse (San Francisco) ont été accompagnés. Souhaitons-leur une aussi belle aventure que celles de Teads et Compte Nickel, respectivement cédés à Altice et BNP Paribas.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Vincent Léonard (SEB) : « Une excellente coordination fait la force de notre équipe finance »

Vincent Léonard (SEB) : « Une excellente coordination fait la force de notre équipe finance »

L’une des clés de succès du groupe SEB repose sur le suivi des marges consolidées sur chaque catégorie de produit et chaque marché. De fait, l’équipe...

Mobilité : les expatriés ont le blues

Mobilité : les expatriés ont le blues

Phénomène de société ou conséquence de la globalisation du marché du travail, l’expatriation séduit de plus en plus de Français. Mais nombre d’entre e...

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence digitale Sensio a connu un été riche. Depuis le rapprochement avec le géant de la publicité WPP en juillet, les grandes manœuvres sont lancée...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message