Nucléaire : Nicolas Hulot maintient la pression sur EDF

Dans une tribune publiée dans le Financial Times, le ministre de la Transition écologique émet des doutes sur la capacité d'EDF à réduire la part de nucléaire dans sa production et l'enjoint à lui exposer son plan énergétique pour les quinze années à venir.

Dans une tribune publiée dans le Financial Times, le ministre de la Transition écologique émet des doutes sur la capacité d'EDF à réduire la part de nucléaire dans sa production et l'enjoint à lui exposer son plan énergétique pour les quinze années à venir.

« Un plan précis ». C'est ce qu'a demandé Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique à EDF, dans les colonnes du Financial Times le 14 novembre dernier. Après que le gouvernement a acté le report de l'objectif de ramener la part du nucléaire de 50 % de la production d'électricité en France d'ici à 2025, le ministre veut des preuves de l'engagement du groupe français dans la transition énergétique votée par le gouvernement de François Hollande il y a deux ans. Il lui a notamment demandé d'expliquer comment il allait augmenter de façon significative la part des énergies renouvelables dans son modèle énergétique. « Demain, la norme ne doit plus être l'énergie nucléaire mais les énergies renouvelables, c'est un bouleversement complet de notre modèle » a-t-il affirmé dans le journal anglo-saxon, s'interrogeant sur la capacité d'EDF à relever les défis écologiques du XXIe siècle et l'accusant au passage de « faire l'autruche ».
La semaine dernière, le gestionnaire du réseau d'électricité RTE avait déclaré que réduire la part du nucléaire à 50 % dès 2025 augmenterait les émissions de CO2.  Une posture que le ministre a reprise à son compte à l'issue du dernier conseil des ministres mardi dernier, assurant que maintenir l'échéance de 2025 se ferait « au détriment des objectifs climatiques » du pays. Ce dernier se donne encore dix à quinze ans pour travailler sur un changement d'ère énergétique. En retard par rapport à ses voisins européens sur le terrain des énergies renouvelables, la France ne compte aujourd'hui que 6 500 éoliennes... Encore loin des 17 000 recommandées à horizon 2035 si elle veut réduire la part du nucléaire sans pour autant augmenter la production de gaz à effet de serre.


Charlotte Danjou
 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le private equity fait son chemin dans l’assurance-vie

Le private equity fait son chemin dans l’assurance-vie

Risqué mais rentable, le non coté séduit les investisseurs français. Également férus d’assurance-vie, ces derniers restent toutefois frileux devant la...

Le Perp : verser plus pour payer moins d’impôt

Le Perp : verser plus pour payer moins d’impôt

Le record en matière de déficit des différents régimes de retraite obligatoires et l’incertitude du niveau des pensions de retraites sensibilisent les...

Successions et transmissions familiales : les grandes oubliées de la réforme fiscale

Successions et transmissions familiales : les grandes oubliées de la réforme fiscale

Le gouvernement ne s’est pas encore saisi des questions relatives à la transmission. Un enjeu qui est pourtant crucial pour maintenir l’attractivité d...

Les pièges de la transmission d’entreprise : histoire de réflexes inversés et de négligences fatales

Les pièges de la transmission d’entreprise : histoire de réflexes inversés et de négligences fatales

Une entreprise ne se transmet pas comme un autre actif. Sa singularité économique, juridique et fiscale rejaillit directement sur son mode de transmis...

Marie-Aimée Peyron, nouvelle bâtonnière du barreau de Paris

Marie-Aimée Peyron, nouvelle bâtonnière du barreau de Paris

Ce mardi, Frédéric Sicard a passé le bâton à son successeur Marie-Aimée Peyron, qui devient le 220è bâtonnier de Paris.

Carmat recharge la pompe avec 50 M€

Carmat recharge la pompe avec 50 M€

Le fabricant français du cœur artificiel révolutionnaire repasse par la case financement afin de mener à terme son étude pivot.

Claude Baland (Renault) : « La bonne réputation de l’entreprise, un critère de choix pour les jeunes »

Claude Baland (Renault) : « La bonne réputation de l’entreprise, un critère de choix pour les jeunes...

Fondé en 1898, le groupe Renault est l’un des fleurons de l’industrie automobile française. Après une longue carrière dans l’administration publique,...

Private Equity : et les multiples franchirent 10 fois l'EBE !

Private Equity : et les multiples franchirent 10 fois l'EBE !

Selon les données recueillies par S&P, les prix des entreprises européennes ciblées par les fonds ont atteint plus de dix fois leur excédent brut...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message