Margerie Cauvin (Climate Secure) : « 70 % de l’activité économique est exposée aux risques climatiques »

Les mauvaises conditions météorologiques peuvent avoir une grande influence sur l’activité d’entreprises variées. De l’événementiel à l’agriculture, sans oublier l’énergie et les transports : ces secteurs peuvent désormais s’appuyer sur l’offre de Climate Secure couvrant les dégâts provoqués par des aléas climatiques.

Les mauvaises conditions météorologiques peuvent avoir une grande influence sur l’activité d’entreprises variées. De l’événementiel à l’agriculture, sans oublier l’énergie et les transports : ces secteurs peuvent désormais s’appuyer sur l’offre de Climate Secure couvrant les dégâts provoqués par des aléas climatiques.

[À l'occasion de l'ouverture des journées de l'Amrae, le magazine Décideurs s'est penché sur l'univers des risques en entreprise. Rencontre avec les principaux experts du secteur]. 

 

Décideurs. Comment est né Climate Secure ?

Margerie Cauvin. Cette start-up est née en février 2015 du partenariat entre Climpact-Metnext et Axa Corporate Solutions. Je représente aujourd’hui Climate Secure mais je suis également directrice financière de Climpact-Metnext. Cette entité dispose d’une expertise reconnue dans les services de conseils météorologiques. Des ingénieurs statisticiens, data scientists, développeurs informatiques ou météorologues travaillent ensemble pour estimer les conséquences potentielles des variations météorologiques sur les activités des entreprises. Axa Corporate Solutions apporte dans ce partenariat une expérience notable dans la conception de produits d’assurance à destination des entreprises. Nous nous concentrons donc aujourd’hui sur un rôle de courtier pour des produits spécifiques. Avec ces derniers, il n’y a pas besoin de l’avis d’experts pour savoir quand déclencher les versements. Les bulletins météorologiques et les mesures officielles font foi. Les remboursements sont ainsi très rapides et peuvent s’effectuer en quelques jours.

 

Quelle est la plus-value que vous offrez à vos clients ?

Nos prestations reposent sur deux piliers distincts et complémentaires : le conseil et l’assurance. 70 % de l’activité économique est exposée aux risques climatiques. Les statistiques prouvent que les anomalies météorologiques sont en constante augmentation et que de nombreux secteurs en souffrent terriblement. En interne, les entreprises peuvent effectuer par elles-mêmes des moyennes sur les cinq dernières années des évolutions de température ou de pluviométrie. Toutefois, cela est loin d’être suffisant. Nos prestations reposent sur notre niveau de précision extrêmement poussé, allant jusqu’à des prévisions à l’heure. À l’autre extrémité du spectre de nos offres, des tendances peuvent être dressées pour les douze mois à venir afin d’offrir de grandes orientations stratégiques aux donneurs d’ordre. Grâce à notre excellente connaissance des secteurs de nos clients, nous pouvons leur proposer des produits d’assurance sur mesure. En minimisant l’impact de l’aléa climatique sur l’activité d’une entreprise, nous offrons une stabilité décisive aux comptes de résultat. Le versement d’indemnités en cas de pertes d’exploitation vertigineuses revêt une importance vitale pour les ETI qui constituent la majorité de notre clientèle. Les fonds d’investissement sont aussi intéressés pour améliorer les résultats de leurs placements.

 

Les statistiques prouvent que les anomalies météorologiques sont en constante augmentation et que de nombreux secteurs en souffrent terriblement

 

À quels secteurs d’activité vous adressez-vous avec ces prestations innovantes ?

Les énergéticiens sont par essence très sensibles aux questions climatiques. Nous travaillons ainsi avec les deux transporteurs de gaz du marché français. 20 % à 30 % de leur chiffre d’affaires peut partir en fumée à cause d’un hiver trop doux. Si les températures sont plus clémentes et que les besoins en chauffage diminuent, ces acteurs doivent être en mesure d’adapter leur offre et limiter les coûteuses opérations de stockage. Au contraire, si les températures chutent brutalement, il faut aussi l’anticiper en amont pour éviter les achats sur le marché spot, aux prix bien plus élevés que ceux du marché habituel. Dans l’agroalimentaire, de grandes sociétés peuvent avoir d’importants besoins également. Des producteurs de bière peuvent ainsi faire appel à nous pour évaluer les prochaines vagues de chaleur et ainsi être certains de ne pas être en rupture de stocks dans des moments clés pour eux. Les acteurs du textile peuvent aussi avoir besoin de nos services pour gérer l’approvisionnement de leurs magasins et la mise en rayon de leurs différentes collections. De nos jours, il est impossible de se reposer uniquement sur le calendrier pour sortir les vêtements d’hiver par exemple. Enfin, des sondes météo connectées peuvent être installées chez des agriculteurs afin de les faire bénéficier de bulletins météo locaux et de notre plate-forme de conseils d’aide à la décision.

 

Pourquoi les offres de couverture contre les aléas climatiques sont-elles absentes des catalogues des assureurs traditionnels ?

Il manque certainement aux assureurs classiques cette expertise météorologique pour structurer des offres adaptées. Le travail de modélisation des différentes hypothèses demande une expertise très ciblée. Une multitude de paramètres doivent être pris en compte pour ces études et cela requiert le travail attentif de spécialistes de ces questions. Vendre une assurance contre les aléas climatiques, ce n’est pas vendre une assurance auto. Aucun questionnaire type ne fera émerger des grilles tarifaires automatiques en quelques minutes. L’historique de Climpact-Metnext est à ce titre décisif pour la pérennité de nos offres. Il est gratifiant de voir que certains directeurs de l’innovation sont séduits par nos produits, signe que nous faisons évoluer les lignes du marché.

 

Vendre une assurance contre les aléas climatiques, ce n’est pas vendre une assurance auto.

 

Après dix-huit mois d’existence, parvenez-vous à suivre vos plans de croissance ?

Notre cycle de vente est relativement long. C’est dû à la nature innovante de notre produit. Après avoir travaillé sur les niveaux de risques à couvrir en collaboration avec nos clients, il faut ensuite les convaincre de souscrire à nos offres. Généralement, les entreprises qui nous font confiance une première fois renouvellent leur contrat d’assurance auprès de nous. Si notre offre a déjà permis à une entreprise de stabiliser ses comptes de résultat dès la première année de souscription, ils sont convaincus de notre importance. En revanche, si aucun aléa n’est venu altérer leurs résultats, nos clients sont enclins à faire appel à nos services pour lisser leur investissement sur la durée. Nous avons effectué un immense travail d’identification de prospects et notre activité devrait prochainement en bénéficier. Nos campagnes d’e-mailing ont déjà de bons taux de retours et les demandes rentrantes se développent en provenance de France, mais aussi du reste de l’Europe, du Canada et de l’Australie. Climate Secure commence à se faire connaître auprès des personnages clés des secteurs que la société couvre. Nos prix très attractifs pour des prestations sur mesure participent de ce succès.

 

Propos recueillis par @Thomas Bastin.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Coat Haut de Sigy : entre pénal financier et conformité

Coat Haut de Sigy : entre pénal financier et conformité

À 34 et 36 ans, Claire de Haut de Sigy et Julian Christen Coat s’installent pour fonder leur propre structure consacrée à la fois au contentieux pénal...

Exclusif : Stehlin & Associés s’offre les services de Jean-François Copé

Exclusif : Stehlin & Associés s’offre les services de Jean-François Copé

L’ancien président de l’UMP redevient avocat aux côtés de Marc Pierre Stehlin. Une arrivée remarquée sur le marché des avocats d’affaires.

Publicité digitale : le pré carré des Gafa sous pression

Publicité digitale : le pré carré des Gafa sous pression

Google, Facebook et bientôt Amazon : les géants du Net captent la majorité des investissements publicitaires digitaux en France. Pourtant, les scandal...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message