M6 rachète RTL France pour 216 millions d’euros

Le groupe M6 (M6, W9, 6Ter, Paris Première) s’apprête à débourser 216 millions d’euros en vue de l’acquisition du groupe de radio RTL France (RTL, Fun Radio, RTL2). Cette opération entre filiales du groupe luxembourgeois RTL sera la plus importante jamais réalisée par M6 qui souhaite se renforcer sur le marché français des médias et de la publicité.

Le groupe M6 (M6, W9, 6Ter, Paris Première) s’apprête à débourser 216 millions d’euros en vue de l’acquisition du groupe de radio RTL France (RTL, Fun Radio, RTL2). Cette opération entre filiales du groupe luxembourgeois RTL sera la plus importante jamais réalisée par M6 qui souhaite se renforcer sur le marché français des médias et de la publicité.

RTL Group, qui détient à 100 % RTL France et à 48 % le groupe M6, voit ses deux filiales se rapprocher. Les objectifs de cette acquisition à 216 millions d’euros, hors trésorerie, sont clairement affichés. Pour Christopher Baldelli, président du directoire de RTL France, cette opération est « la possibilité de constituer un véritable groupe multimédia ». Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6, va dans le même sens : « Partout ailleurs en Europe les filiales de RTL group unissent la télé et la radio. C'est plutôt la séparation en France qui était une exception » affirme-t-il. Ce rachat va permettre la mise en place d’une régie publicitaire unique et une harmonisation des activités internet. En revanche, Christopher Bladelli précise que « les deux métiers de la radio et de la télévision conserveront leurs marques et leurs lignes éditoriales propres ». Grâce à ces synergies, le résultat opérationnel de l'activité radio passerait de 24 millions d'euros à près de 40 millions d'euros d’ici 2020.

 

 

Paul Demay

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Bruno Le Maire : « Le cadre est posé pour cinq ans »

Bruno Le Maire : « Le cadre est posé pour cinq ans »

Chose promise, chose due. Annoncée lors de la campagne par Emmanuel Macron, la réforme fiscale se concrétise. Retour, avec Bruno Le Maire, ministre de...

Isabelle de Silva fait autorité

Isabelle de Silva fait autorité

Très discrète durant les douze premiers mois de son mandat à la tête de l’Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva s’appuie sur sa grande technic...

Archers vise l'international

Archers vise l'international

Attentifs à leur croissance et à la stratégie de leur positionnement, les associés d’Archers affichent une certaine sérénité face à la réussite de leu...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message