« Loi Rana Plaza » : l’amende civile retoquée

Les Sages de la rue Montpensier valident partiellement la loi sur le devoir de vigilance en annulant les dispositions prévoyant une amende en cas de manquement aux obligations prévues par le texte.

© Benoît Teillet /Conseil constitutionnel

Les Sages de la rue Montpensier valident partiellement la loi sur le devoir de vigilance en annulant les dispositions prévoyant une amende en cas de manquement aux obligations prévues par le texte.

Le Conseil constitutionnel avait été saisi par les députés Les Républicains du contrôle de la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre, dite «loi Rana Plaza », du nom du bâtiment effondré au Bangladesh en 2013 causant plus de mille morts. Par une décision du 23 mars 2017, l’ensemble du texte est validé, à l’exception des dispositions prévoyant une amende.

 

Cette décision était attendue des grandes entreprises. En effet, la loi définitivement adoptée par le Parlement le 21 février dernier prévoit l’obligation pour les sociétés françaises de plus de cinq mille salariés en France ou dix mille salariés dans le monde en incluant leurs filiales, de mettre en place un « plan de vigilance » afin d’identifier les risques et prévenir les atteintes aux droits humains, aux libertés fondamentales et à l’environnement qui pourraient résulter des activités de ses sous-traitants et fournisseurs. Pour assurer le respect de ces obligations, le texte prévoyait la possibilité d'infliger une amende pouvant aller jusqu'à trente millions d'euros. Cette sanction a été censurée par le Conseil constitutionnel, constatant l'imprécision des termes employés par le législateur pour la détermination et qualification des faits répréhensibles. En s'appuyant sur le principe de légalité des délits et des peines, les Sages ont estimé que cette amende était contraire à la Constitution.

 

NB

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Truffle Capital : premier fonds tricolore sur l’ICO

Truffle Capital : premier fonds tricolore sur l’ICO

La société de gestion de Patrick Kron fait figure de pionnière en lançant l’Initial Coin Offering de sa participation Telcoin. La start-up compte deve...

La SNCF vend une partie de son patrimoine immobilier

La SNCF vend une partie de son patrimoine immobilier

Alors que la grève se poursuit contre la réforme ferroviaire engagée par le gouvernement, la direction de la SNCF va céder la majorité des parts de sa...

Arkéa : nouvel horizon pour le groupe

Arkéa : nouvel horizon pour le groupe

Après une phase d’information alimentée par un dossier complet et détaillé et de nombreux débats, tenus du 23 mars au 14 avril, le résultat du vote es...

3i annonce le closing de son fonds EOPF

3i annonce le closing de son fonds EOPF

Avec un total de 456 millions d’euros levés, le fonds EOPF de 3i a dépassé les objectifs de l’entreprise qui espérait récolter 400 millions d'euros.

Scala Sport : la gestion d’un patrimoine si particulier

Scala Sport : la gestion d’un patrimoine si particulier

Des carrières courtes, des revenus élevés, une fiscalité à optimiser. Ce sont en somme trois des principaux domaines que doit appréhender le sportif d...

Assurance-vie : l’atout luxembourgeois

Assurance-vie : l’atout luxembourgeois

Sécurité, flexibilité, confidentialité : le Luxembourg a toutes les cartes en mains pour attirer les épargnants français. Moins touchés par l’entrée e...

HSBC se renforce sur la clientèle Retail et banque privée

HSBC se renforce sur la clientèle Retail et banque privée

Marlène Dolveck intègre le département Retail et Wealth management de la banque britannique.

Colloque Fidroit 2018 : les inscriptions sont ouvertes

Colloque Fidroit 2018 : les inscriptions sont ouvertes

Le 21e colloque Fidroit se tiendra le vendredi 8 juin prochain à la Seine Musicale à Paris. Il sera placé sous le signe du conseil en organisation pat...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message