Le chiffre du jour : 4,6 milliards

C’est le nombre d’écoutes générées par le titre « Despacito » de l’artiste portoricain Luis Fonsi sur les plate-formes de streaming légal, d’après l’annonce officielle d’Universal. Un nouveau record atteint en seulement six mois.
Extrait du clip à 2,75 milliards de vues sur Youtube

C’est le nombre d’écoutes générées par le titre « Despacito » de l’artiste portoricain Luis Fonsi sur les plate-formes de streaming légal, d’après l’annonce officielle d’Universal. Un nouveau record atteint en seulement six mois.

Despacito, qui signifie « doucement » en français, fait honneur aux traditionnels hits estivaux. Sortie le 13 janvier dernier, la chanson du portoricain Luis Fonsi en collaboration avec son compatriote rappeur Daddy Yankee a battu en six mois seulement le record détenu par le canadien Justin Bieber avec son tube Sorry sorti fin 2015, selon la filiale de Vivendi qui contrôle 39 % du marché mondial de la musique. Le clip officiel du morceau atteint 2,75 milliards de vues sur Youtube, pour 1,1 milliards de streams sur Spotify. Les deux plate-formes de streaming concentrent à elles seules 92 % du flux total généré par le morceau. Ce succès s’explique par la capacité d’Universal à maintenir le buzz. Trois mois après la sortie officielle, la major sortait un remix de la chanson avec… Justin Bieber.

25,5 millions d’euros de revenus pour l’artiste

L’explosion éclair du tube latino est évocatrice de l’essor du streaming dans le monde de la musique, et confirme les conclusions du rapport Youtube de 2015 qui prévoyait que le rythme de visionnage des vidéos s’accélèrerait. Le streaming a notamment connu une croissance de 60,4 % en 2016, selon la Fédération internationale de l’industrie phonographique. Le chanteur de trente-neuf ans se montrait reconnaissant de cet élan, affirmant que le streaming était « un connecteur d’audience et qu’il avait aidé sa musique à atteindre tous les coins du monde ». Mais qu’en est-il des revenus perçus ? Selon Adsense, le réseau publicitaire de Youtube, un artiste touche environ 6,8 euros pour mille écoutes, un chiffre qui tombe à 6,2 sur Spotify. D’après ces données, on estime à 25,5 millions d’euros le montant des revenus encaissés par les interprètes de la chanson, hors commissions des maisons de disques et des producteurs.

 

A.R.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Exclusif : Stehlin & Associés s’offre les services de Jean-François Copé

Exclusif : Stehlin & Associés s’offre les services de Jean-François Copé

L’ancien président de l’UMP redevient avocat aux côtés de Marc Pierre Stehlin. Une arrivée remarquée sur le marché des avocats d’affaires.

F. Stolar (Sagard) : « Alvest, c'est d'abord un pari d'investisseur »

F. Stolar (Sagard) : « Alvest, c'est d'abord un pari d'investisseur »

Patron de l'une des sociétés de gestion les plus confidentielles du marché français du private equity, Frédéric Stolar nous livre ses impressions sur...

Publicité digitale : le pré carré des Gafa sous pression

Publicité digitale : le pré carré des Gafa sous pression

Google, Facebook et bientôt Amazon : les géants du Net captent la majorité des investissements publicitaires digitaux en France. Pourtant, les scandal...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message