Le chiffre du jour : 34,4 MD€

C’est le montant du déficit commercial français au premier semestre 2017, d’après le dernier rapport de l’Insee.

C’est le montant du déficit commercial français au premier semestre 2017, d’après le dernier rapport de l’Insee.

Après une nette amélioration du solde commercial en 2016, portée par les ventes exceptionnelles du secteur de l’aéronautique-spatial, le déficit se creuse de huit milliards d’euros au deuxième semestre, pour atteindre 34,4 milliards au 1er juillet 2017. Le taux d’importations en valeur reste relativement important (à 4,4 % du PIB) grâce au rehaussement du prix du baril de pétrole, mais le volume global d’imports a baissé. Les exportations progressent également, mais à un rythme moins soutenu (1,3 %), alors qu’elles avaient atteint 2 % de croissance à la même période l’année dernière. Ce ralentissement est majoritairement imputable au contrecoup des ventes de produits aéronautiques et spatiaux, car le reste des secteurs suit la bonne dynamique européenne.

4,7 milliards de déficit en juin

Alors que le mois de mai amorçait un rebond de l’activité exportatrice, les trente jours de juin sont à oublier pour l’économie française. Sur ce mois seulement, le déficit est de 4,7 milliards d’euros, et porte le total des douze derniers mois à 59,8 milliards, en hausse de 19 % sur un an. L’export baisse notamment sur le continent européen hors Union Européenne (UE) et au Proche et Moyen-Orient, et chute de 2,8 % au total sur le mois (après un regain de 5 % en mai). L’import est touché majoritairement en UE et en Asie, et baisse quant à lui de 2 % en juin seulement après avoir augmenté d’autant en mai. Les politiques de l’offre instaurées en France ont légèrement réduit le coût du travail, qui reste relativement élevé par rapport aux autres pays européens (+3,5 % par rapport à la moyenne de l’UE), mais n’ont pas eu l’effet escompté sur la compétitivité. Avec un contexte économiquement favorable, un effort d’investissement pourrait être bienvenu dans une perspective de moyen terme.

A.R.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le chiffre du jour : 3,4 %

Le chiffre du jour : 3,4 %

C’est le poids du e-commerce dans le PIB mondial, d’après le centre de recherche Ecommerce Foundation. Un marché en plein essor qui doit encore gagner...

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Une entreprise qui compte parmi les 10 plus importantes du monde avec la croissance d’une start-up. Le succès de Tencent est indiscutable mais la comp...

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Les foncières Gecina et Icade procèdent chacune à des acquisitions importantes d’autres sociétés d’investissement immobilier cotées (siic) pour la fin...

La gamification du recrutement

La gamification du recrutement

Avec l’arrivée des « millenials » sur le marché de l’emploi, certaines sociétés optent pour des campagnes de recrutement originales en conduisant les...

Chiffre du jour : 22

Chiffre du jour : 22

C’est le nombre d’universités françaises représentées dans le dernier classement de Shanghai (ARWU). Une performance en demi-teinte compte tenu de la...

La République en marche en perte de vitesse ?

La République en marche en perte de vitesse ?

Seuls 32 % des militants LREM ont participé à la consultation lancée par le parti au début de l’été pour renouveler ses statuts. Essoufflement général...

Catherine Estrampes prend la tête de GE Healthcare Europe

Catherine Estrampes prend la tête de GE Healthcare Europe

Catherine Estrampes va succéder à Jean-Michel Malbrancq la tête de GE Healthcare Europe à partir du 1er octobre 2017.

Le chiffre du jour : 20 MD €

Le chiffre du jour : 20 MD €

C’est le coût du déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire français, le chantier d’infrastructure le plus important du pays.

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message