Le cabinet Temime arrive à Marseille

Le cabinet du célèbre pénaliste entame sa première phase de développement régional en ouvrant un bureau à Marseille grâce à la délocalisation d’Olinka Malaterre.

Le cabinet du célèbre pénaliste entame sa première phase de développement régional en ouvrant un bureau à Marseille grâce à la délocalisation d’Olinka Malaterre.

Hervé Temime affiche l’ambition de faire de son nom une marque. Pour cela, au-delà de l’équipe de quatre associés et cinq collaborateurs déjà constituée à Paris, la structure s’implante à Marseille grâce à la présence sur place d’une avocate : Olinka Malaterre. « Nous avons choisi Marseille puisque c’est une région que nous connaissons bien, explique Hervé Temime, avec de récents succès pénaux et contentieux. » L’avocat, qui avait choisi la figure d’Émile Pollak lors de son discours de prestation de serment en 1979, fait ici référence à la défense pénale de Bernard Tapie, qu’il accompagne également en matière de droit de la presse, ou celle du sénateur des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini. Autre dossier phare : le procès d’assises de Guy Orsoni au cours duquel son associé Martin Reynaud n’est pas passé inaperçu. « Nous voulons offrir à Marseille les mêmes services qu’à Paris », précise le pénaliste.

Pour installer la marque localement, Olinka Malaterre délivrera à partir de juin un service en droit pénal des affaires, général et en contentieux commercial. Avocate depuis 2011, elle a rejoint le cabinet après une première expérience chez Weil Gotshal où elle a exercé durant deux ans. L’avocate, qui exercera sur place à plein temps, va prendre appui sur ses confrères locaux pour développer son activité . Elle devrait aussi pouvoir compter sur des recrutements à Paris. Avec l’ouverture d’un bureau sur place, le cabinet Témime répond aux besoins des dirigeants et entreprises de la région. Son action s’étend à la création de programmes de conformité aux lois anti-corruption et à la compliance en général, en application de la future loi Sapin 2.

Marseille n’est que le début pour le cabinet Temime qui, s’il transforme l’essai, s’installera dans d’autres régions stratégiques pour étendre sa marque sur le plan national. L’équipe n’exclut pas de s’implanter à l’étranger, sans craindre de dépasser les frontières avec la pratique du droit pénal : « Nous voulons faire appel aux meilleurs jeunes avocats étrangers pour la pratique du droit pénal international mais aussi des droits étrangers. La culture de la défense est mondiale, le droit n’est qu’un outil, comme une langue pour un écrivain », observe l’avocat.

 

Pascale D’Amore

Photo d’Hervé Temime et Olinka Malaterre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Paris accueillera l’Autorité bancaire européenne

Paris accueillera l’Autorité bancaire européenne

Parmi les huit villes candidates pour accueillir l’EBA, Paris sort vainqueur : le régulateur déménagera dans la capitale française d’ici mars 2019. L’...

Prélèvement à la source : quelles conséquences pour les entreprises

Prélèvement à la source : quelles conséquences pour les entreprises

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé la mise en place effective du prélèvement à la source, initialement prévu en 2018, pour le...

Eden Park, iconique et décalée

Eden Park, iconique et décalée

Il y a trente ans naissait Eden Park. Une marque bâtie autour d’un logo iconique et d’un état d’esprit de légende : celui de joueurs du Racing devenus...

Jonathan Sebbane : « Chapelle International est une révolution dans le monde de la logistique urbaine »

Jonathan Sebbane : « Chapelle International est une révolution dans le monde de la logistique urbain...

Projet emblématique, Chapelle International a pour objectif de ramener la logistique dans Paris, en l'accompagnant de lieux de vie. Jonathan Sebbane,...

Investissement : la vedette, c'est toujours le bureau

Investissement : la vedette, c'est toujours le bureau

L'investissement en immobilier d'entreprise se porte toujours bien, plus que jamais porté par le bureau. Autopsie d'une année faite de méga-deals, de...

Assurer contre vents et marées ?

Assurer contre vents et marées ?

Après la succession d’évènements naturels catastrophiques et meurtriers survenus en 2017, les réactions du secteur de l’assurance ne se font pas atten...

Frédéric Chhum et Houria Si Ali candidats au conseil de l'ordre

Frédéric Chhum et Houria Si Ali candidats au conseil de l'ordre

Les élections du conseil de l’ordre des avocats de Paris approchant, Frédéric Chhum et Houria Si Ali du MAC annoncent officiellement leur candidature.

Les nouvelles technologies sont-elles destructrices d’emplois ?

Les nouvelles technologies sont-elles destructrices d’emplois ?

La première édition des Rendez-vous de Bercy — un événement avec lequel Bruno Lemaire souhaite « révéler les réflexion qui ont cours au ministère de l...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message