Laboratoires Cerba : premier LBO large-cap de l'année

Mis en vente par PAI Partners en 2016, le réseau de laboratoires d'analyses médicales devrait tomber dans l'escarcelle de Partners Group-PSP pour 1,8 milliard d'euros.

Mis en vente par PAI Partners en 2016, le réseau de laboratoires d'analyses médicales devrait tomber dans l'escarcelle de Partners Group-PSP pour 1,8 milliard d'euros.

Que les investisseurs se rassurent, le marché du private equity tricolore reste éveillé en ce début d'année 2017 : alliés pour l'occasion, les fonds Partners Group et PSP sont entrés en négociations exclusives avec PAI Partners pour racheter les laboratoires Cerba. Une valorisation de 1,8 MD€ est évoquée pour ce deal qui serait le premier LBO large-cap de l'année en France. Il s'agirait en revanche du cinquième buy-out du réseau de laboratoires d'analyses médicales depuis 1999, dont la valeur a plus que triplé depuis sa reprise par l'actionnaire actuel (550 M€). Selon les informations recueillies par Les Echos, le duo Partners Group-PSP a su tirer son épingle du jeu avant même le deuxième tour des enchères. CVC Capital Partners, Apax Partners ou encore Cinven – qui avait proposé 2 MD€ à l'automne dernier – ont donc été évincés. Le mix d'endettement ne devrait pas représenter plus de 6,5 fois l'Ebitda de la cible, de 170 M€, pour un chiffre d'affaires de 630 M€ en 2016. Depuis l'arrivée de PAI Partners en 2009, Cerba Healthcare – qui cumulait alors 230 M€ de revenus – n'a pas lésiné sur la croissance externe : le français Novescia et l'émirati Menalabs ont été absorbés. Par ailleurs, le groupe n'a pas oublié de développer de nouvelles activités en interne, à l'image de la création d'une branche dédiée au diagnostic vétérinaire, Cerba Vet.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Bruno Le Maire : « Le cadre est posé pour cinq ans »

Bruno Le Maire : « Le cadre est posé pour cinq ans »

Chose promise, chose due. Annoncée lors de la campagne par Emmanuel Macron, la réforme fiscale se concrétise. Retour, avec Bruno Le Maire, ministre de...

Isabelle de Silva fait autorité

Isabelle de Silva fait autorité

Très discrète durant les douze premiers mois de son mandat à la tête de l’Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva s’appuie sur sa grande technic...

Archers vise l'international

Archers vise l'international

Attentifs à leur croissance et à la stratégie de leur positionnement, les associés d’Archers affichent une certaine sérénité face à la réussite de leu...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message