La commission d’experts élue plaide la non revalorisation du smic

Chaque année, le smic est réévalué. Il devrait en être de même en janvier 2018. Mais de nombreux experts plaident pour un gel de la valorisation. Enjeux déterminants : la fragilité de l’économie française, niveau de vie... et l’opinion publique.

Chaque année, le smic est réévalué. Il devrait en être de même en janvier 2018. Mais de nombreux experts plaident pour un gel de la valorisation. Enjeux déterminants : la fragilité de l’économie française, niveau de vie... et l’opinion publique.

En janvier 2017, le smic avait augmenté de 0,93 %, soit 9,76 euros de l’heure. Pour 2018, il devrait à nouveau bénéficier de cette hausse mécanique. Comme à son habitude, le groupe d’experts, nommé chaque année par décret du Premier ministre, n’encourage pas la mise en place du coup de pouce au smic. En effet, malgré une légère amélioration, l’économie française demeure fragile. La croissance du pays reste faible comparée à celle de la zone euro, la baisse du chômage également, sans compter un déficit de compétitivité du secteur productif et le niveau du taux de marges des entreprises qui n’est toujours pas à son niveau d’avant-crise. Face à ces paramètres, les experts appellent à la prudence : il ne faut pas fragiliser les améliorations en cours.

Stop aux revalorisations automatiques

La rapidité de la croissance du smic devient coûteuse pour les finances publiques du fait des exonérations de cotisations sociales misent en place depuis les années 1990. Les experts veulent donc en finir avec les revalorisations automatiques. Malgré cette mise en garde, l’État considère que la priorité est d’assurer un salaire décent et de préserver le pouvoir d’achat des travailleurs au smic. Le niveau de revalorisation 2018 sera annoncé d’ici le 20 décembre. En attendant, d’après le ministère, ce désaccord s’intégrera aux réflexions en cours.

Morgane Al Mardini

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le private equity fait son chemin dans l’assurance-vie

Le private equity fait son chemin dans l’assurance-vie

Risqué mais rentable, le non coté séduit les investisseurs français. Également férus d’assurance-vie, ces derniers restent toutefois frileux devant la...

Le Perp : verser plus pour payer moins d’impôt

Le Perp : verser plus pour payer moins d’impôt

Le record en matière de déficit des différents régimes de retraite obligatoires et l’incertitude du niveau des pensions de retraites sensibilisent les...

Successions et transmissions familiales : les grandes oubliées de la réforme fiscale

Successions et transmissions familiales : les grandes oubliées de la réforme fiscale

Le gouvernement ne s’est pas encore saisi des questions relatives à la transmission. Un enjeu qui est pourtant crucial pour maintenir l’attractivité d...

Les pièges de la transmission d’entreprise : histoire de réflexes inversés et de négligences fatales

Les pièges de la transmission d’entreprise : histoire de réflexes inversés et de négligences fatales

Une entreprise ne se transmet pas comme un autre actif. Sa singularité économique, juridique et fiscale rejaillit directement sur son mode de transmis...

Marie-Aimée Peyron, nouvelle bâtonnière du barreau de Paris

Marie-Aimée Peyron, nouvelle bâtonnière du barreau de Paris

Ce mardi, Frédéric Sicard a passé le bâton à son successeur Marie-Aimée Peyron, qui devient le 220è bâtonnier de Paris.

Carmat recharge la pompe avec 50 M€

Carmat recharge la pompe avec 50 M€

Le fabricant français du cœur artificiel révolutionnaire repasse par la case financement afin de mener à terme son étude pivot.

Claude Baland (Renault) : « La bonne réputation de l’entreprise, un critère de choix pour les jeunes »

Claude Baland (Renault) : « La bonne réputation de l’entreprise, un critère de choix pour les jeunes...

Fondé en 1898, le groupe Renault est l’un des fleurons de l’industrie automobile française. Après une longue carrière dans l’administration publique,...

Private Equity : et les multiples franchirent 10 fois l'EBE !

Private Equity : et les multiples franchirent 10 fois l'EBE !

Selon les données recueillies par S&P, les prix des entreprises européennes ciblées par les fonds ont atteint plus de dix fois leur excédent brut...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message