La Cnil sanctionne Facebook

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) prononce une sanction de cent cinquante mille euros à l’encontre de la société Facebook Inc. et de sa filiale européenne Facebook Ireland.
Isabelle Falque-Pierrotin

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) prononce une sanction de cent cinquante mille euros à l’encontre de la société Facebook Inc. et de sa filiale européenne Facebook Ireland.

Isabelle Falque-Pierrotin l’avait annoncé en mars dernier : le dossier Facebook allait bientôt aboutir. L’information est confirmée puisque la Cnil vient d’infliger au réseau social une amende de 150 000 euros pour de nombreux manquements à la loi informatique et libertés dans sa gestion des données des utilisateurs. Le montant de la sanction financière se justifie par le nombre des manquements (six au total), par leur gravité ainsi que par le nombre important d’utilisateurs en France (33 millions).

Depuis l’annonce de la révision de sa politique d’utilisation des données en 2015, la société américaine est dans le collimateur de la Cnil. Les contrôles réalisés depuis plusieurs mois ont relevé l’existence de nombreux manquements à la loi française. Le 26 janvier 2016, Facebook avait été mis en demeure par la présidente du régulateur pour se conformer à la loi dans un délai de trois mois, renouvelé une fois (à la demande du réseau social). Mais face au manque de coopération, une procédure de sanction a été lancée à son encontre. Le différend porte principalement sur la collecte de données à des fins publicitaires et le manque d’information des internautes sur l’utilisation de leurs données personnelles.

La décision de la formation restreinte s’inscrit dans le prolongement des travaux conduits de manière concertée avec les autorités de protection des données de Belgique, d'Allemagne (Land d’Hambourg), d'Espagne, et des Pays-Bas.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

F. Stolar (Sagard) : « Alvest, c'est d'abord un pari d'investisseur »

F. Stolar (Sagard) : « Alvest, c'est d'abord un pari d'investisseur »

Patron de l'une des sociétés de gestion les plus confidentielles du marché français du private equity, Frédéric Stolar nous livre ses impressions sur...

Isabelle de Silva fait autorité

Isabelle de Silva fait autorité

Très discrète durant les douze premiers mois de son mandat à la tête de l’Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva s’appuie sur sa grande technic...

Archers vise l'international

Archers vise l'international

Attentifs à leur croissance et à la stratégie de leur positionnement, les associés d’Archers affichent une certaine sérénité face à la réussite de leu...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message