L'Agence européenne du médicament déménagera à Amsterdam

La course à l’Agence européenne du médicament a pris fin : parmi les dix-neuf villes en lice pour l’accueillir, la capitale des Pays-Bas l'emporte au tirage au sort face à Milan.

La course à l’Agence européenne du médicament a pris fin : parmi les dix-neuf villes en lice pour l’accueillir, la capitale des Pays-Bas l'emporte au tirage au sort face à Milan.

Après trois tours de vote et un tirage au sort, le Conseil européen désigne Amsterdam pour être le nouveau siège de l’Agence européenne du médicament (AEM), contrainte à se délocaliser à la suite du Brexit. Ce régulateur européen, dont le rôle clé est d'évaluer et de superviser le développement des nouveaux médicaments dans l’UE, compte près de neuf-cents employés. Un déménagement d’ampleur qui devra intervenir avant mars 2019, date du retrait effectif du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Côté français, on cache mal sa déception. La maire de Lille et le président des Hauts-de-France ont publié un communiqué dans lequel ils pointent du doigt « le soutien tardif et timide » d'Emmanuel Macron à la candidature de Lille. Martine Aubry poste même sur Tweeter : « Nous avions la conviction que le président de la République n’avait pas - malgré ses dires - soutenu le dossier de l'AEM à Lille ; nous en avons maintenant la preuve ».

Si la candidature de Lille n’a pas convaincu, il y a fort à parier que les derniers scandales sanitaires qui ont entaché l’image de l’Agence nationale pour la sécurité du médicament (ANSM) ont eu un impact. La responsabilité du régulateur national est en effet pointée du doigt dans l’affaire du Levothyrox, alors que la nouvelle formule du médicament fait l’objet d’une vive polémique. Dans ce contexte encore trouble au plan national, il semble difficile d’imaginer la pérennité des actions de l’AEM, responsable de la mise sur le marché des médicaments et du contrôle de la sécurité sanitaire au plan européen.

Ce résultat intervient au même moment que celui concernant l’Agence bancaire européenne : le nouveau siège de l’institution se trouvera, cette fois-ci, à Paris. Une institution supplémentaire pour la France qui héberge déjà l’Agence européenne du rail à Lille et l’Office communautaire des variétés végétales à Angers.

MP

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le private equity fait son chemin dans l’assurance-vie

Le private equity fait son chemin dans l’assurance-vie

Risqué mais rentable, le non coté séduit les investisseurs français. Également férus d’assurance-vie, ces derniers restent toutefois frileux devant la...

Le Perp : verser plus pour payer moins d’impôt

Le Perp : verser plus pour payer moins d’impôt

Le record en matière de déficit des différents régimes de retraite obligatoires et l’incertitude du niveau des pensions de retraites sensibilisent les...

Successions et transmissions familiales : les grandes oubliées de la réforme fiscale

Successions et transmissions familiales : les grandes oubliées de la réforme fiscale

Le gouvernement ne s’est pas encore saisi des questions relatives à la transmission. Un enjeu qui est pourtant crucial pour maintenir l’attractivité d...

Les pièges de la transmission d’entreprise : histoire de réflexes inversés et de négligences fatales

Les pièges de la transmission d’entreprise : histoire de réflexes inversés et de négligences fatales

Une entreprise ne se transmet pas comme un autre actif. Sa singularité économique, juridique et fiscale rejaillit directement sur son mode de transmis...

Marie-Aimée Peyron, nouvelle bâtonnière du barreau de Paris

Marie-Aimée Peyron, nouvelle bâtonnière du barreau de Paris

Ce mardi, Frédéric Sicard a passé le bâton à son successeur Marie-Aimée Peyron, qui devient le 220è bâtonnier de Paris.

Carmat recharge la pompe avec 50 M€

Carmat recharge la pompe avec 50 M€

Le fabricant français du cœur artificiel révolutionnaire repasse par la case financement afin de mener à terme son étude pivot.

Claude Baland (Renault) : « La bonne réputation de l’entreprise, un critère de choix pour les jeunes »

Claude Baland (Renault) : « La bonne réputation de l’entreprise, un critère de choix pour les jeunes...

Fondé en 1898, le groupe Renault est l’un des fleurons de l’industrie automobile française. Après une longue carrière dans l’administration publique,...

Private Equity : et les multiples franchirent 10 fois l'EBE !

Private Equity : et les multiples franchirent 10 fois l'EBE !

Selon les données recueillies par S&P, les prix des entreprises européennes ciblées par les fonds ont atteint plus de dix fois leur excédent brut...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message