KWM quitte Riyad

Trois ans après son implantation en Arabie saoudite, la firme sino-australienne ferme son bureau de Riyad tout en s’assurant une présence au Moyen-Orient.
Tim Taylor

Trois ans après son implantation en Arabie saoudite, la firme sino-australienne ferme son bureau de Riyad tout en s’assurant une présence au Moyen-Orient.

Depuis fin 2016, la branche Europe et du Moyen-Orient (EMO) de King & Wood Mallesons (KWM) fait face à de nombreuses difficultés. La firme décide alors de réorganiser sa présence dans la région en se retirant de la capitale saoudienne où elle exerçait en partenariat avec le cabinet local Majed Almarshad. Dans le cadre de la nouvelle stratégie de développement, le Moyen-Orient constitue un marché global et la clientèle saoudienne peut être conseillée par son bureau de Dubaï. Inutile, considère le management, de dédier des coûts de fonctionnement à deux bureaux distincts dans la même zone. La date ainsi que les conditions définitives de cette fermeture n’ont pas été fixées.

 

Tim Taylor, managing partner du bureau de Dubaï, dirige actuellement une équipe de quatre associés spécialistes de la résolution des litiges, du corporate et du droit de la construction.

 

King & Wood Mallesons maintient ainsi sa présence dans la région, stratégique pour le réseau européen du cabinet et souhaite y poursuivre sa croissance afin de relancer sa branche EMO.

 

NB

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Exclusif : Stehlin & Associés s’offre les services de Jean-François Copé

Exclusif : Stehlin & Associés s’offre les services de Jean-François Copé

L’ancien président de l’UMP redevient avocat aux côtés de Marc Pierre Stehlin. Une arrivée remarquée sur le marché des avocats d’affaires.

F. Stolar (Sagard) : « Alvest, c'est d'abord un pari d'investisseur »

F. Stolar (Sagard) : « Alvest, c'est d'abord un pari d'investisseur »

Patron de l'une des sociétés de gestion les plus confidentielles du marché français du private equity, Frédéric Stolar nous livre ses impressions sur...

Publicité digitale : le pré carré des Gafa sous pression

Publicité digitale : le pré carré des Gafa sous pression

Google, Facebook et bientôt Amazon : les géants du Net captent la majorité des investissements publicitaires digitaux en France. Pourtant, les scandal...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message