Kami Haeri

 

 

Kami Haeri est une rising star du dossier « 50 avocats d'affaires parmi les meilleurs ».

Kami Haeri

August & Debouzy

> D’origine iranienne
> Apprend en marchant
> Sa référence : Valse avec Bachir
> Chine pour décorer son bureau
> Futur bâtonnier de Paris ?

Kami Haeri est la preuve que le cabinet August & Debouzy sait miser très tôt sur les bonnes personnes. Associé à 32 ans, il avait été repéré dès les premières semaines de son stage de fin d’études par Gilles August. Celui-ci lui laisse un an chez Quinn Emanuel, le cabinet américain partenaire d’August & Debouzy, une référence en contentieux, pour mieux le garder. Depuis, il a prouvé que le pari avait été payant en menant le département contentieux de ce cabinet majeur à Paris. Ce père de trois enfants et époux d’une femme ambitieuse conjugue dévouement au client et attachement familial.

Décideurs. Comment êtes-vous entré dans la profession ?
Kami Haeri.
À reculons. Pendant l’EFB, sous une pression amicale et familiale, je décide d’accepter d’aller travailler en Suisse dans une société d’import-export, dirigée par un vieil ami de mon père. Je passe six mois à ses côtés, en observation, pour me rendre compte que l’inaction me rend fou, que le droit me manque. De retour précipité à Paris en juin 1997, je prête serment après avoir accepté la première collaboration qu’un ami a la générosité de me proposer. Puis je décide de passer la Conférence pour faire quelque chose de différent, d’unique et accélérer mon parcours.

Décideurs. Quelle est votre plus grande surprise ?
K. H.
Je n’imaginais pas qu’on travaillait autant, que cette profession occuperait à ce point tout l’espace que vous lui laissez. Être avocat, c’est être schizophrène, avec un éparpillement permanent. On ne fait pas deux jours de suite la même chose. Cela nécessite une grande solidité intérieure et de s’entourer des gens de confiance.

Décideurs. Votre jeunesse vous a-t-elle desservi ?
K. H.
On demande beaucoup plus aux personnes qui présentent une forme d’altérité. Les jeunes, les femmes ou les étrangers sont pourtant freinés alors qu’ils ont beaucoup à apporter. Il faut absolument écouter les jeunes dans les processus d’évolution de la profession.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

K Law ouvre une antenne à Anvers

K Law ouvre une antenne à Anvers

Le 1er janvier dernier, le cabinet belge a annoncé l’ouverture d’une nouvelle antenne à Anvers.

Une nouvelle associée chez Norton Rose Fulbright

Une nouvelle associée chez Norton Rose Fulbright

Le bureau parisien de Norton Rose Fulbright accueille Marion Roquette-Pfister en tant qu’associée en charge de la pratique droit public/regulatory.

Cabinet Roux: un nouvel actionnaire pour de nouvelles ambitions

Cabinet Roux: un nouvel actionnaire pour de nouvelles ambitions

Le cabinet Roux, figurant parmi les leaders français de l’expertise en assurance-dommage et de l’audit de valeurs, s’offre une nouvelle jeunesse avec...

Bruno Retailleau (LR) : « L'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes marque un tournant dans le quinquennat »

Bruno Retailleau (LR) : « L'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes marque un tournant dans le qu...

Fervent défenseur du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat et conseiller régional...

Fieldfisher Paris crée un pôle Bourse et marchés de capitaux avec l’arrivée de Samuel Pallotto

Fieldfisher Paris crée un pôle Bourse et marchés de capitaux avec l’arrivée de Samuel Pallotto

Samuel Pallotto rejoint le bureau parisien de la firme en qualité d'associé, où il crée et prend la direction du département Bourse et marchés de capi...

Private equity : bienvenue à Partech Africa et Ring Capital !

Private equity : bienvenue à Partech Africa et Ring Capital !

L'univers de la Tech peut se réjouir de la création de la filiale africaine de l'investisseur franco-américain Partech et celle de l'entité soutenue p...

BDGS Associés consolide sa pratique contentieuse

BDGS Associés consolide sa pratique contentieuse

Avec l’arrivée de Kyum Lee en qualité d’associé, le cabinet renforce son expertise du contentieux.

Dix mesures pour libérer l'éolien terrestre

Dix mesures pour libérer l'éolien terrestre

Le groupe de travail sur l’éolien terrestre a dévoilé dix propositions pour accélérer la concrétisation des projets et améliorer leur acceptabilité au...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message