Immobilier ancien : toujours plus attractif et toujours plus cher

La vente de logements anciens se porte de mieux en mieux en France avec une hausse des prix et du nombre de transactions selon l'indice Notaires-Insee. La région Île-de-France brille par son dynamisme.

La vente de logements anciens se porte de mieux en mieux en France avec une hausse des prix et du nombre de transactions selon l'indice Notaires-Insee. La région Île-de-France brille par son dynamisme.

En France, l'immobilier ancien semble plus attractif que jamais. C'est l'enseignement principal qui ressort des chiffres de l'indice Notaires-Insee pour le deuxième trimestre 2017 paru ce mois. Le nombre de transactions a en effet atteint, fin juin 2017, « un nouveau record historique », avec pas moins de 921 000 opérations réalisées sur les douze derniers mois, contre 819 000 à la même période un an plus tôt. Les notaires ont précisé que cette situation s'inscrit dans un contexte de croissance du parc de logements existants d'environ 1 % par an en moyenne depuis les trente dernières années.

 

Les appartements progressent plus que les maisons

Quant aux prix, ils affichent également une belle dynamique, avec une progression de 3,4 % sur un an. Les appartements tirent leur épingle du jeu, avec une augmentation de leur valeur moyenne de 4,2 %, tandis que celle-ci est plus tenue pour les maisons, qui enregistrent un + 2,9 %.

Sur le seul deuxième trimestre, ces trois indicateurs ont progressé respectivement de 1 %, 1,6 % et 0,6 % par rapport au premier trimestre 2017, suivant ainsi la même tendance que sur l'année écoulée.

 

L'Île-de-France, locomotive de la hausse des prix

La « région capitale » tire les prix à la hausse, avec une progression de 3,9 % en Île-de-France au deuxième trimestre. La hausse concerne principalement les appartements, qui ont vu leur prix s'envoler de 4,9 % et même de 6,6 % à Paris. Le prix moyen des maisons a quant à lui progressé de 1,9 %. Sur le seul deuxième trimestre, par rapport au trimestre précédent, le prix des logements franciliens sa progressé de 1,3 %.

En province, sur un an, la hausse des prix s'est établie à 3,2 % : + 3,1 % pour les maisons et + 3,6 % pour les appartements.

 

B. B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Vincent Léonard (SEB) : « Une excellente coordination fait la force de notre équipe finance »

Vincent Léonard (SEB) : « Une excellente coordination fait la force de notre équipe finance »

L’une des clés de succès du groupe SEB repose sur le suivi des marges consolidées sur chaque catégorie de produit et chaque marché. De fait, l’équipe...

Mobilité : les expatriés ont le blues

Mobilité : les expatriés ont le blues

Phénomène de société ou conséquence de la globalisation du marché du travail, l’expatriation séduit de plus en plus de Français. Mais nombre d’entre e...

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence digitale Sensio a connu un été riche. Depuis le rapprochement avec le géant de la publicité WPP en juillet, les grandes manœuvres sont lancée...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message