Gouvernance économique et régulation à l’honneur à Dauphine

À l’initiative du professeur Éric Brousseau, l’université Dauphine crée la chaire gouvernance et régulation.

À l’initiative du professeur Éric Brousseau, l’université Dauphine crée la chaire gouvernance et régulation.

À l’initiative du professeur Éric Brousseau, l’université Dauphine crée la chaire gouvernance et régulation, en partenariat avec le Conseil d’État, la Cour des comptes et le Conseil général de l’économie. « Nous avons voulu créer une plate-forme de référence sur la gouvernance économique et la régulation. La coopération internationale en matière de régulation se développe tandis que le champ de la régulation s’étend à de nouveaux secteurs. Il y a aussi des enjeux nouveaux, notamment avec la transformation numérique. Tout cela transforme la gouvernance de nombreuses industries. Cette chaire a pour objectif de contribuer à des modèles et pratiques de régulation plus efficaces », explique le fondateur. Lors de son lancement, la chaire était parrainée par le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, et par le prix Nobel d’économie 2009, Oliver Williamson.

Trois modalités
La chaire gouvernance et régulation opère selon trois modalités : la recherche, l’animation du débat public et la formation. Les chercheurs membres de la chaire se penchent d’ores et déjà sur la gouvernance multiniveau, avec l’interaction entre le national, le régional et l’international ; l’indépendance des autorités de régulation, avec la question cruciale du budget ; et l’impact de la transformation numérique sur la gouvernance économique, avec notamment la création de nouveaux acteurs non régulés. Les fruits de ces recherches se traduiront par une diffusion auprès des parties prenantes de la régulation (pouvoirs publics et autorités de régulation), par la production de notes et la diffusion de ces idées dans le débat public. La chaire organisera un événement public à la rentrée, en lien direct avec le club des régulateurs.

Le club des régulateurs

Le club des régulateurs est l’émanation de la chaire gouvernance et régulation. Il réunit déjà l’Araf(er), l’Arcep, l’Arjel, la CRE, le CSA, l’Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires (DGA/ASI) et le Comité économique des produits de santé (CEPS). D’autres autorités de régulation les rejoindront prochainement. Le club participe au renforcement de la cohérence entre régulations sectorielles, à l’amélioration des méthodes de travail et des outils et à la réflexion sur les évolutions nécessaires au plan national et européen. Il participe enfin  la gouvernance de la chaire et à l’activité de réflexion.

Executive master et formation continue
La formation, à la fois initiale et continue, est le dernier volet de l’activité de la chaire. Elle renforce les formations initiales existantes à Dauphine en ajoutant un enseignement sur la gouvernance économique et la régulation. Elle propose également un executive master à destination des opérationnels (dirigeants d’entreprise, membres des autorités de régulation ou des pouvoirs publics). Ce master professionnel a vocation à accueillir une vingtaine d’élèves pour la rentrée de janvier 2016.
Un site internet sera prochainement dédié à la chaire. Il a vocation à développer des supports et des tutoriels.

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Hugo Mangin (Blablacar) : « La finance devient plus stratégique »

Hugo Mangin (Blablacar) : « La finance devient plus stratégique »

Pour faire face à une croissance exponentielle, la licorne française Blablacar, qui a levé pas moins de 300 millions de dollars, a radicalement boulev...

Politique de la ville : un discours en faveur des quartiers populaires

Politique de la ville : un discours en faveur des quartiers populaires

Mardi 14 novembre, le président Emmanuel Macron a dévoilé à Tourcoing son « plan de mobilisation nationale » en faveur des quartiers et les grands axe...

Nucléaire : Nicolas Hulot maintient la pression sur EDF

Nucléaire : Nicolas Hulot maintient la pression sur EDF

Dans une tribune publiée dans le Financial Times, le ministre de la Transition écologique émet des doutes sur la capacité d'EDF à réduire la part de n...

COP23 : onze jours pour sauver la planète

COP23 : onze jours pour sauver la planète

La 23ème conférence annuelle de l'ONU sur les changements climatiques (COP23) s'est tenue à Bonn, du 6 au 17 au novembre dernier, tandis que les appel...

David Syed quitte Orrick pour Dentons

David Syed quitte Orrick pour Dentons

L'avocat globe-trotteur et visionnaire devrait prendre en charge le dossier de la restructuration de la dette vénézuélienne pour le compte du géant du...

Les Français vont proposer leurs projets pour la planète

Les Français vont proposer leurs projets pour la planète

En déplacement à Bonn pour la COP23, Nicolas Hulot a annoncé le lancement de « Mon projet pour la planète ». Les citoyens sont invités à proposer des...

Trescal : (encore) un fonds de pension à l'offensive

Trescal : (encore) un fonds de pension à l'offensive

Il va falloir s'y habituer, les fonds de pensions étrangers sont de plus en plus gourmands sur le marché du capital-investissement français. Aujourd'h...

Coopération entre Bird & Bird et Allbright Law Offices

Coopération entre Bird & Bird et Allbright Law Offices

Bird & Bird renforce ses liens avec l’Asie en concluant un partenariat avec Allbright Law Offices qui installera son nouveau bureau à Londres.

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message