Gilles August

 

 

Gilles August
August & Debouzy

> Joueur d’échecs
> Amateur de lecture
> Passionné de films de science-fiction, notamment Star Wars
> Le dernier film qu’il a vu : Interstellar

«?J’ai toujours souhaité exercer une profession libérale et entrepreneuriale. Et le métier d’avocat est un bon compromis?», explique Gilles August. Et s’il avait dû se tourner vers une autre profession ? «?Médecin?», répond-il sans hésitation. Aujourd’hui, l’homme a acquis la réputation d’«?être l’un des meilleurs négociateurs de la place parisienne?», souligne un de ses confrères. «?J’aime les interactions humaines et je suis persuadé qu’il faut être courtois pour être convaincant?», confie-t-il. Humble, ce quinquagénaire originaire de Nice admire feu Guy Carcassone, l’un des plus grands juristes spécialisés en droit constitutionnel, ainsi que les hommes et femmes politiques. «?Il leur faut avoir beaucoup de courage. La politique est un sacerdoce de chaque instant.?» Pour sa part, Gilles August se reconnaît dans le gaullisme. «?La France est un pays béni des dieux à bien des égards. J’ai confiance dans le destin et la grandeur de la France. La France et les Français sauront toujours trouver une solution à leurs problèmes?», dit-il avant de conclure : «?Le gaullisme a toujours un sens, probablement aujourd’hui plus que jamais.?»

Décideurs. En 2015, August & Debouzy fêtera ses vingt ans. Quel bilan tirez-vous ?
Gilles August.
En vingt ans, le cabinet a connu une formidable croissance et nous avons su rassembler des avocats avec des profils très diversifiés que ce soit par leur origine, leur parcours universitaire, leur spécialité, etc. Le cabinet propose quinze langues au total alors que nous sommes tous de nationalité française. Nous avons eu une belle aventure et, comme le soulignait Olivier Debouzy dans une lettre que j’ai lue après sa mort, elle sera encore plus belle ensuite.

Décideurs. Et si c’était à refaire ? Est-ce que vous changeriez quelque chose ?
G. A.
Comme le disait Groucho Marx, si c’était à refaire je ferais la même chose mais avec les erreurs plus tôt. Je n’ai pas fondamentalement de regret. Toutes les expériences sont profitables.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Françoise Sivignon (Médecins du monde) : la combattante

Françoise Sivignon (Médecins du monde) : la combattante

À la fois médecin urgentiste et militante politique, actrice de terrain et lanceuse d’alerte, Françoise Sivignon préside depuis plus de deux ans aux d...

Michel Barnier : Consensus à la savoyarde

Michel Barnier : Consensus à la savoyarde

PORTRAIT. Mandaté à l’été 2016 par la Commission européenne pour piloter les négociations avec le Royaume-Uni, le très réservé Michel Barnier a aujour...

Christophe Douat (MedinCell) : « L’autodétention du capital répond à notre vision humaniste de la pharmacie »

Christophe Douat (MedinCell) : « L’autodétention du capital répond à notre vision humaniste de la ph...

Lorsqu’elles ne sont pas simplement oubliées, les pilules diffusent une quantité immédiate de substances actives dépassant les normes thérapeutiques e...

Amundi PEF et BNPP Paribas au capital de Fondasol

Amundi PEF et BNPP Paribas au capital de Fondasol

L'opération permet au bureau d'études spécialisé dans l'analyse des sols de réorganiser son capital autour des cadres dirigeants et des salariés, majo...

Fed : la hausse des taux se poursuivra en 2018

Fed : la hausse des taux se poursuivra en 2018

Ce mercredi 13 décembre la banque centrale des États-Unis devrait annoncer sans grande surprise le relèvement de son taux directeur. Cette réunion mon...

Atos souhaite racheter Gemalto pour 4.3 milliards d’euros

Atos souhaite racheter Gemalto pour 4.3 milliards d’euros

Ce lundi 11 décembre, Thierry Breton, PDG d’Atos, a lancé une offre publique d’achat (OPA) de 4.3 milliards d’euros auprès du spécialiste français des...

Amazon étend sa présence en Chine

Amazon étend sa présence en Chine

Malgré une législation contraignante qui le contraint à s'allier localement, le géant américain Amazon étend considérablement son marché du cloud comp...

Fertilisants : K+S cède 2 filiales au management

Fertilisants : K+S cède 2 filiales au management

Le groupe coté allemand se sépare de deux unités françaises au profit de leur management.

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message