Gilles August

 

 

Gilles August
August & Debouzy

> Joueur d’échecs
> Amateur de lecture
> Passionné de films de science-fiction, notamment Star Wars
> Le dernier film qu’il a vu : Interstellar

« J’ai toujours souhaité exercer une profession libérale et entrepreneuriale. Et le métier d’avocat est un bon compromis », explique Gilles August. Et s’il avait dû se tourner vers une autre profession ? « Médecin », répond-il sans hésitation. Aujourd’hui, l’homme a acquis la réputation d’« être l’un des meilleurs négociateurs de la place parisienne », souligne un de ses confrères. « J’aime les interactions humaines et je suis persuadé qu’il faut être courtois pour être convaincant », confie-t-il. Humble, ce quinquagénaire originaire de Nice admire feu Guy Carcassone, l’un des plus grands juristes spécialisés en droit constitutionnel, ainsi que les hommes et femmes politiques. « Il leur faut avoir beaucoup de courage. La politique est un sacerdoce de chaque instant. » Pour sa part, Gilles August se reconnaît dans le gaullisme. « La France est un pays béni des dieux à bien des égards. J’ai confiance dans le destin et la grandeur de la France. La France et les Français sauront toujours trouver une solution à leurs problèmes », dit-il avant de conclure : « Le gaullisme a toujours un sens, probablement aujourd’hui plus que jamais. »

Décideurs. En 2015, August & Debouzy fêtera ses vingt ans. Quel bilan tirez-vous ?
Gilles August.
En vingt ans, le cabinet a connu une formidable croissance et nous avons su rassembler des avocats avec des profils très diversifiés que ce soit par leur origine, leur parcours universitaire, leur spécialité, etc. Le cabinet propose quinze langues au total alors que nous sommes tous de nationalité française. Nous avons eu une belle aventure et, comme le soulignait Olivier Debouzy dans une lettre que j’ai lue après sa mort, elle sera encore plus belle ensuite.

Décideurs. Et si c’était à refaire ? Est-ce que vous changeriez quelque chose ?
G. A.
Comme le disait Groucho Marx, si c’était à refaire je ferais la même chose mais avec les erreurs plus tôt. Je n’ai pas fondamentalement de regret. Toutes les expériences sont profitables.