François Fillon chez Tikehau Capital

Le candidat déchu s’est trouvé une voie de reconversion après trente-six ans de vie d’élu en France. À partir du 1er septembre, il sera nommé associé au sein de la célèbre société d’investissement.

Le candidat déchu s’est trouvé une voie de reconversion après trente-six ans de vie d’élu en France. À partir du 1er septembre, il sera nommé associé au sein de la célèbre société d’investissement.

À l’instar de Bernard Cazeneuve, fraîchement devenu avocat au cabinet August Debouzy et de Jean-Pierre Raffarin, nouveau chroniqueur sur France 2, François Fillon a opté pour un départ de la vie politique cet été. Il fera ses premiers pas dans la finance à la rentrée, où il intégrera la société d’investissement et de gestion Tikehau Capital. Cette dernière a loué l’expertise économique et l’expérience internationale du mansois de soixante-trois ans, considérées comme des « atouts majeurs pour accompagner le développement de la société ». Son carnet d’adresses constitue aussi une source de valeur certaine dans un univers qui s’est montré plutôt enthousiaste à l’annonce de la nouvelle.

Dynamique accueillante pour Fillon

En effet, au lendemain de l’annonce officielle du recrutement de l’ancien premier-ministre, le cours de la société a bondi de 1,6 %. Sa capitalisation a atteint 2,27 milliards d’euros, en hausse de quarante millions. Si la firme a été créée en 2004 avec quatre millions d’euros de fonds propres, elle n’a été introduite en Bourse qu’en mars dernier. Au moment d’entrer sur les marchés financiers, Tikehau Capital gérait plus de dix milliards d’euros d’actifs et disposait de 1,5 milliards de fonds propres pour, en juillet dernier, réaliser une levée de fonds record de 702 millions d’euros sur les marchés financiers. Présent dans six pays, Tikehau ne compte pas s’arrêter là. Déjà implanté dans le paysage financier français, le groupe surfe maintenant sur un bond de notoriété publique. Une situation assez ironique puisque l’ancien favori à la présidentielle a eu le reproche facile sur le passé de banquier d’affaires du futur élu pendant la campagne.

A.R.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Vincent Léonard (SEB) : « Une excellente coordination fait la force de notre équipe finance »

Vincent Léonard (SEB) : « Une excellente coordination fait la force de notre équipe finance »

L’une des clés de succès du groupe SEB repose sur le suivi des marges consolidées sur chaque catégorie de produit et chaque marché. De fait, l’équipe...

Mobilité : les expatriés ont le blues

Mobilité : les expatriés ont le blues

Phénomène de société ou conséquence de la globalisation du marché du travail, l’expatriation séduit de plus en plus de Français. Mais nombre d’entre e...

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence digitale Sensio a connu un été riche. Depuis le rapprochement avec le géant de la publicité WPP en juillet, les grandes manœuvres sont lancée...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message