Corinne Lepage : « En matière d’environnement, nous sommes passés de la nuisance à l’enjeu sanitaire mondial »

L’avocate et ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage était jeudi 28 septembre la première invitée des Rencontres de France audacieuse, le think tank visant à mettre en lumière les idées de la société civile.

L’avocate et ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage était jeudi 28 septembre la première invitée des Rencontres de France audacieuse, le think tank visant à mettre en lumière les idées de la société civile.

Quels sont les grands enjeux du développement durable ? « Continuer le développement économique, sans que l’espèce humaine ne disparaisse pour autant », répond Corinne Lepage invitée par Alexia Germont, la présidente de France Audacieuse, pour partager ses pistes de réflexion sur cette problématique d'envergure planétaire. Pendant une heure, celle qui est aujourd’hui reconnue pour son engagement dans la protection de l’environnement a pu aborder des sujets d’actualité, comme la transition énergétique, la finance utile ou encore stockage de l’électricité, domaine dans lequel la France pourrait, selon l'avocate, devenir le « leader mondial »

Décideurs. Pourquoi la question du développement durable est-elle aujourd’hui plus importante qu’il y a quelques années ? 

Corinne Lepage. Il y a 30 ou 40 ans, la protection environnementale était liée à des nuisances locales réversibles et réparables. Aujourd’hui, les problèmes sont planétaires, globaux, irréversibles et concernent l’espèce humaine toute entière. Nous sommes passés de la simple nuisance à l’enjeu sanitaire mondial. L’échelle de gravité n’est plus le même.

Quels sont les critères d’une entreprise durable ? 

Pour qu’une entreprise soit pérenne, elle doit s’inscrire dans la durabilité. Il lui faut pour cela répondre à plusieurs questions : comment économiser des matières premières ? Comment intégrer l’économie circulaire ? Comment investir dans l’innovation ?…. Les entreprises qui ne prennent pas en compte ces interrogations sont amenées à mourir.

« Aujourd’hui, les problèmes sont planétaires, globaux, irréversibles et concernent l’espèce humaine toute entière. »

Les fonds d’investissements se penchent d’ailleurs sur ce sujet …

Tout à fait. Ils refusent très souvent d’investir dans des entreprises qui ignorent ces différents critères. 

Quels sont les grands principes de la Déclaration universelle de l’humanité dont vous avez piloté le comité de rédaction en 2015 ? Quelle est sa finalité ? 

La Déclaration universelle de l'humanité comprend quatre grands principes : la responsabilité, la dignité, l’équité intergénérationnelle et la continuité de l’espèce humaine. Cette charte a vocation a être signée à la fois par les États et par les entreprises. 

 

Deux chiffres clé :

2 % : L'énergie nucléaire correspond à 2 % de la consommation de l’électricité mondiale en 2016. « Nous sommes le seul pays à croire que le nucléaire est l’avenir. Il est aujourd’hui beaucoup plus coûteux que les énergies renouvelables », estime Corinne Lepage. 

7 % : L’énergie utilisée pour Internet est responsable de 7 % de la production des gaz à effet de serre dans le monde. « C’est plus que l’aviation civile », note Corinne Lepage.

 

Propos recueillis par @CapucineCoquand

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Françoise Sivignon (Médecins du monde) : la combattante

Françoise Sivignon (Médecins du monde) : la combattante

À la fois médecin urgentiste et militante politique, actrice de terrain et lanceuse d’alerte, Françoise Sivignon préside depuis plus de deux ans aux d...

Michel Barnier : Consensus à la savoyarde

Michel Barnier : Consensus à la savoyarde

PORTRAIT. Mandaté à l’été 2016 par la Commission européenne pour piloter les négociations avec le Royaume-Uni, le très réservé Michel Barnier a aujour...

Christophe Douat (MedinCell) : « L’autodétention du capital répond à notre vision humaniste de la pharmacie »

Christophe Douat (MedinCell) : « L’autodétention du capital répond à notre vision humaniste de la ph...

Lorsqu’elles ne sont pas simplement oubliées, les pilules diffusent une quantité immédiate de substances actives dépassant les normes thérapeutiques e...

Amundi PEF et BNPP Paribas au capital de Fondasol

Amundi PEF et BNPP Paribas au capital de Fondasol

L'opération permet au bureau d'études spécialisé dans l'analyse des sols de réorganiser son capital autour des cadres dirigeants et des salariés, majo...

Fed : la hausse des taux se poursuivra en 2018

Fed : la hausse des taux se poursuivra en 2018

Ce mercredi 13 décembre la banque centrale des États-Unis devrait annoncer sans grande surprise le relèvement de son taux directeur. Cette réunion mon...

Atos souhaite racheter Gemalto pour 4.3 milliards d’euros

Atos souhaite racheter Gemalto pour 4.3 milliards d’euros

Ce lundi 11 décembre, Thierry Breton, PDG d’Atos, a lancé une offre publique d’achat (OPA) de 4.3 milliards d’euros auprès du spécialiste français des...

Amazon étend sa présence en Chine

Amazon étend sa présence en Chine

Malgré une législation contraignante qui le contraint à s'allier localement, le géant américain Amazon étend considérablement son marché du cloud comp...

Fertilisants : K+S cède 2 filiales au management

Fertilisants : K+S cède 2 filiales au management

Le groupe coté allemand se sépare de deux unités françaises au profit de leur management.

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message