Chiffre du jour : 45 %

C’est le taux de directeurs ou managers qui constatent une baisse de productivité de leurs salariés pendant l’été, selon une étude du groupe Robert Half, leader mondial du recrutement.

C’est le taux de directeurs ou managers qui constatent une baisse de productivité de leurs salariés pendant l’été, selon une étude du groupe Robert Half, leader mondial du recrutement.

Même si un manager sur cinq trouve que ses salariés travaillent mieux en été, entre 40 et 50 % des DG et DRH pensent l’inverse. Les chiffres varient peu en fonction de la taille de l’entreprise, à l’exception peut-être des dirigeants de TPE et PME qui semblent moins prêter attention à l’assiduité de leurs salariés. La plupart (37 %) ne constatent pas de différence notable et 4 % d’entre eux sont même incapables d’émettre un jugement, contre respectivement 30 % et 2 % pour les moyennes et grandes entreprises. Ces dernières considèrent que leurs salariés sont un peu moins productifs (respectivement 40 % et 42 %), voire beaucoup moins productifs (5 %, 7 %).

Un manque de sérieux visible

Les managers soulignent un manque de sérieux relativement visible : 37 % d’entre eux remarquent que leurs salariés prennent des pauses déjeuners plus longues, 29 % constatent des absences imprévues et 28 % pointent des arrivées tardives au travail ou des départs avant l’heure. L’étude du leader mondial du recrutement spécialisé pour les métiers de la finance, du juridique et de la technologie ne se contente pas de souligner ce point négatif. Elle propose également quelques conseils pour rester productif malgré la montée des températures et la baisse de l’activité : trier ses emails, parfaire son réseau, anticiper la rentrée et surtout rester professionnel. À méditer si vous lisez cet article pendant vos heures de travail.

A.R.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La plate-forme, l'outil indispensable pour devenir une licorne

La plate-forme, l'outil indispensable pour devenir une licorne

Dans un environnement ultra-compétitif où les barrières à l’entrée sont plus faibles que jamais, les start-up doivent, même en grandissant, rester sou...

Isabelle de Silva fait autorité

Isabelle de Silva fait autorité

Très discrète durant les douze premiers mois de son mandat à la tête de l’Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva s’appuie sur sa grande technic...

Archers vise l'international

Archers vise l'international

Attentifs à leur croissance et à la stratégie de leur positionnement, les associés d’Archers affichent une certaine sérénité face à la réussite de leu...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message