Chiffre du jour : 15 M€

C’est le montant de la fraude fiscale présumée de Cristiano Ronaldo à l’égard du fisc espagnol entre 2011 et 2014.

C’est le montant de la fraude fiscale présumée de Cristiano Ronaldo à l’égard du fisc espagnol entre 2011 et 2014.

L’attaquant portugais de 32 ans est visé par une plainte du parquet de Madrid. Selon le Ministère public, le quadruple ballon d’or aurait profité d’une structure créée en 2010 pour dissimuler des revenus générés en Espagne par les droits à l’image. Au total, 14,7 millions d’euros aurait transité par des sociétés domiciliées aux îles Vierges britanniques et en Irlande, échappant ainsi au radar de l’agence fiscale espagnole. Résultat : la star du Real Madrid n’aurait déclaré que 11,5 millions d’euros entre 2011 et 2014. La justice enquête également sur des délits plus récents.

 

Les deux meilleurs footballeurs dans le viseur du fisc

 

Des faits qui ne sont pas sans rappeler le cas d’une autre star du ballon rond : Lionel Messi. Pour rappel, l’attaquant argentin et son père Jorge Messi avaient été condamnés, le 24 mai dernier, à 21 mois de prison pour avoir fraudé le fisc à hauteur de 4,16 millions d'euros liés aux droits à l’image du joueur entre 2007 et 2009. Là aussi, le footballeur avait utilisé un réseau complexe de sociétés. Cependant en raison d’une peine inférieure à 24 mois, il avait pu bénéficier d’un régime probatoire. Après une saison 2016-2017 couronnée de succès, Cristiano Ronaldo, qui a déclaré avoir « l'esprit tranquille », devra tout de même désormais batailler sur un autre terrain : celui de la justice.

 

G. P.-C.

 

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

F. Stolar (Sagard) : « Alvest, c'est d'abord un pari d'investisseur »

F. Stolar (Sagard) : « Alvest, c'est d'abord un pari d'investisseur »

Patron de l'une des sociétés de gestion les plus confidentielles du marché français du private equity, Frédéric Stolar nous livre ses impressions sur...

Isabelle de Silva fait autorité

Isabelle de Silva fait autorité

Très discrète durant les douze premiers mois de son mandat à la tête de l’Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva s’appuie sur sa grande technic...

Archers vise l'international

Archers vise l'international

Attentifs à leur croissance et à la stratégie de leur positionnement, les associés d’Archers affichent une certaine sérénité face à la réussite de leu...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message