Black Friday : de (petits) rabais qui séduisent

Quinze millions de Français ont réalisé des achats à l’occasion du Black Friday, la grande braderie importée des États-Unis et organisée au lendemain de la fête de Thanksgiving. Ce chiffre, en forte progression, n’empêche pas l’association de consommateurs UFC-Que choisir de dresser un bilan en demi-teinte des promotions annoncées.

© Pressmaster

Quinze millions de Français ont réalisé des achats à l’occasion du Black Friday, la grande braderie importée des États-Unis et organisée au lendemain de la fête de Thanksgiving. Ce chiffre, en forte progression, n’empêche pas l’association de consommateurs UFC-Que choisir de dresser un bilan en demi-teinte des promotions annoncées.

Avant les fêtes de Noël et les soldes du mois de janvier, une nouvelle étape s’inscrit de plus en plus dans les calendriers des consommateurs français. Le Black Friday, une journée rythmée par de nombreuses promotions en provenance des États-Unis, ne cesse de prendre de l’ampleur  dans l’Hexagone.

 

L’engouement populaire progresse

 

Selon le cabinet de sondage Toluna, environ quinze millions d’acheteurs ont, en France, profité des rabais en ligne ou en boutique du vendredi 25 novembre, lendemain du traditionnel repas de Thanksgiving outre-Atlantique. Par rapport à l’année dernière, ce sont 3,7 millions de participants en plus. Ce regain d’intérêt majeur tient autant aux intenses campagnes de communication menées par les plus grandes enseignes qu’à la retenue imposée par le climat post-attentats du 13 novembre 2015.

 

Plusieurs acteurs comme Amazon et Cdiscount ont tiré leur épingle du jeu dans cette cohue commerciale et marketing. L’e-commerçant américain, par le biais de son Country Manager Frédéric Duval, a qualifié ce Black Friday de « jour historique pour Amazon.fr ». Avec une moyenne de 970 commandes par minutes pour un total d’1,4 million d’unités écoulées via la plate-forme du géant de Seattle, la journée a été « la plus intense de toute l’histoire du site ». Les chiffres issus de l’étude réalisée par Toluna confirme cette tendance. 38,7 % des internautes interrogés ont fait leurs achats sur Amazon. Ils sont ensuite 15,3 % et 9,2 % à  être passés par Cdiscount et Fnac.com. La chasse aux bonnes affaires concernait des univers très divers. Le prêt-à-porter (36,1 %), la high-tech (24,8 %), les jouets (18,8 %) et la cosmétique (17,2 %) ont été les familles de produits les plus prisées.

 

Des montagnes marketing qui accouchent de souris

 

L’association UFC-Que Choisir a tenu à avertir les consommateurs des effets d’annonce pratiqués par les commerçants à l’occasion de cette journée. Les prix affichés de milliers de produits ont ainsi été comparés entre le Black Friday et le vendredi précédent. Résultat : les promotions ne dépassaient pas en moyenne 2,2 % pour les tablettes, 2 % pour les téléviseurs, 0,8 % pour les smartphones ou encore 0,3 % pour les lave-linges. Ces pourcentages de réduction sont bien éloignés des promotions promises, celles-ci allant parfois jusqu’à - 80 % pour certains produits de grande consommation. Pour expliquer cette différence, l’association explique que les prix sont artificiellement gonflés pour donner l’impression de réaliser une bonne affaire. Ce vieux stratagème demeure parfaitement légal car les entreprises sont libres de fixer les prix qu’elles souhaitent à leurs produits.

 

Thomas Bastin

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Mobilité : les expatriés ont le blues

Mobilité : les expatriés ont le blues

Phénomène de société ou conséquence de la globalisation du marché du travail, l’expatriation séduit de plus en plus de Français. Mais nombre d’entre e...

Christiane Féral-Schuhl : « Il y a un moment où l’on se sent poussé à agir »

Christiane Féral-Schuhl : « Il y a un moment où l’on se sent poussé à agir »

Bâtonnier des avocats de Paris de 2012 à 2013, Christiane Féral-Schuhl se présente maintenant à la présidence du Conseil national des barreaux (CNB),...

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence Sensio, devenue Sensio Grey, change d’identité et s’internationalise

L’agence digitale Sensio a connu un été riche. Depuis le rapprochement avec le géant de la publicité WPP en juillet, les grandes manœuvres sont lancée...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message