Améliorer le rendement/risque des actions européennes

Dans un contexte marqué par la faiblesse persistante des taux d’intérêt, notamment en zone euro, la quête de rendement est devenue synonyme de risque accru, ce qui, pour de nombreux investisseurs, est inacceptable. Theam et BNP Paribas CIB ont donc mis en commun leur expertise pour développer une gamme de fonds permettant de profiter du surplus de rendement offert par les actions sans pour autant s’exposer pleinement au risque de cette classe d’actifs.
Sébastien Denry, Investment Specialist chez Theam

© DR

Dans un contexte marqué par la faiblesse persistante des taux d’intérêt, notamment en zone euro, la quête de rendement est devenue synonyme de risque accru, ce qui, pour de nombreux investisseurs, est inacceptable. Theam et BNP Paribas CIB ont donc mis en commun leur expertise pour développer une gamme de fonds permettant de profiter du surplus de rendement offert par les actions sans pour autant s’exposer pleinement au risque de cette classe d’actifs.

Avec le niveau particulièrement faible des rendements obligataires, y compris des obligations d’entreprise, les actions constituent aujourd’hui l’une des rares sources de rendement. À fin décembre 2016, le rendement moyen du dividende des actions européennes s’élevait à 3,7 %, contre 1 % pour le rendement moyen des obligations corporate.

Un contexte favorable aux actions européennes

Sans occulter le regain de volatilité suscité régulièrement par les préoccupations sur les conséquences du Brexit, le contexte économique reste favorable aux actions européennes. La faiblesse des prix du pétrole soutient les dépenses des ménages et des entreprises. Parallèlement, la faiblesse de l’euro, alimentée par la politique monétaire accommodante de la BCE, donne une puissante impulsion supplémentaire aux entreprises européennes exposées aux marchés internationaux. Tandis que de nombreux investisseurs ne sont pas prêts à supporter les risques associés à un investissement classique en actions, d’autres ne le peuvent tout simplement pas. En raison des contraintes réglementaires imposées par Solvency II, les institutionnels ne sont plus en mesure d’arbitrer leur proche « crédit » au profit de positions actions, et ce en raison du coût du capital de cette classe d’actifs.

Face à ce dilemme, Theam et BNP Paribas CIB ont mis en commun leur expertise pour développer une gamme de fonds permettant de profiter du surplus de rendement offert par les actions sans pour autant s’exposer pleinement au risque de cette classe d’actifs. Investi sur les actions européennes, Theam Quant-Equity Europe Income Defensive développe une approche de gestion différenciante qui vise à générer des rendements réguliers et moins volatils à long terme, en adaptant le risque associé à la classe d’actifs aux contraintes réglementaires des institutionnels. Ce fonds répond également aux besoins des investisseurs particuliers, de la banque privée ou des réseaux de distribution, qui cherchent à améliorer le profil rendement/risque de leur portefeuille dans un contexte de rendements obligataires faibles.

Une approche de gestion différenciante qui vise à générer des rendements réguliers et moins volatils à long terme

Une solution innovante et transparente

Theam Quant-Equity Europe Income Defensive met en œuvre une stratégie systématique offrant une exposition à un panier de valeurs européennes à haut dividende associée à un double mécanisme optionnel visant à améliorer le rendement offert par les actions et à réduire le risque du portefeuille. Le processus de sélection d’actions à haut rendement repose sur une approche quantitative visant à sélectionner à partir d’un large univers de titres liquides – hors sociétés financières – les valeurs présentant le meilleur profil de rendement, c'est-à-dire celles qui affichent un rendement du dividende élevé mais surtout pérenne. À cette sélection d’actions s’ajoute une stratégie covered call visant à améliorer le rendement du portefeuille dans des conditions normales de marché, tout en limitant la volatilité, à travers une vente quotidienne d’options d’achat (calls) de maturité courte sur l’Euro Stoxx 50. Cet overlay optionnel est complété par un achat quotidien d’options de vente (puts) de maturité un an sur l’Euro Stoxx 50 afin de réduire sensiblement l’impact des baisses de marché. Cette dernière stratégie joue donc un rôle d’amortisseur grâce à l’exercice des options de vente lorsque les marchés sont mal orientés. Le fonds Theam Quant- Equity Europe Income Defensive, conforme à la réglementation Ucits, présente une liquidité quotidienne. Son processus de gestion systématique est totalement transparent avec une intervention humaine strictement limitée.

Une stratégie éprouvée

Grâce à sa stratégie défensive et à son mécanisme de revenu amélioré, Theam Quant-Equity Europe Income Defensive peut surperformer les marchés actions dans la plupart des scénarios, sauf en cas de forte hausse du marché : dans une telle configuration, le mécanisme amélioré de rendement atteint un plafond sur les gains potentiels.

Depuis son lancement en mai 2013, le fonds Theam Quant-Equity Europe Income Defensive a dégagé une performance annualisée de 7,63 % contre 8,66 % pour l’indice Euro Stoxx 50 et cela avec un niveau de volatilité nettement inférieur, à 10,26 % contre 19,42 % pour l’indice, améliorant ainsi le ratio rendement/risque ou ratio de Sharpe du portefeuille (0,74 contre 0,45). En 2016, le fonds a délivré un rendement du dividende de 5,94 % contre 2,95 % pour l’indice Euro Stoxx 50[1].

Sébastien Denry, Theam

 

Sébastien Denry est Investment Specialist chez Theam, le partenaire de BNP Paribas Asset Management spécialisé en gestion protégée, indicielle et modélisée. Il est en charge du développement des solutions quantitatives actions de Theam auprès des clientèles institutionnelles et de particuliers.

 

[1] Source : Bloomberg, BNP Paribas, au 31 mai 2017. Performances historiques de la part I-EUR Acc, nettes de frais et en EUR. Les performances passées ne présument en rien des performances actuelles ou à venir.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Conférence des territoires : ce qu’il faut retenir

Conférence des territoires : ce qu’il faut retenir

Pacte gagnant-gagnant ou marché de dupes ? Si la première conférence des territoires organisée par l’exécutif a été appréciée dans sa méthode, les élu...

Les néo-banques révolutionnent le secteur

Les néo-banques révolutionnent le secteur

Selon une étude du cabinet de conseil McKinsey, la digitalisation du secteur bancaire représente un potentiel de mille milliards d’euros de création d...

Le chiffre du jour : 16,7 %

Le chiffre du jour : 16,7 %

C’est le taux de pauvreté en Grande-Bretagne en 2015, selon les dernières données du Bureau national des statistiques britannique. Un chiffre en baiss...

Le conseiller, clé de la confiance entre les TPE et les banques

Le conseiller, clé de la confiance entre les TPE et les banques

La Médiation du crédit, Deloitte et In Extenso ont publié le 5 juillet 2017 les résultats du premier baromètre de la confiance des dirigeants de TPE à...

Cinq promotions chez Baker McKenzie

Cinq promotions chez Baker McKenzie

Le bureau de Paris de Baker McKenzie coopte deux partners, Guillaume Nataf et Édouard de Rancher, nomme Régis Torlet au rang de senior counsel, Ludovi...

François Lecointre : le nouveau chef d’État-major qui fait l’unanimité

François Lecointre : le nouveau chef d’État-major qui fait l’unanimité

François Lecointre, militaire de renom et chef du cabinet militaire du premier ministre depuis 2011, succède au général de Villiers comme chef d’État-...

Nicolas Woussen (Showroomprivé) : « La direction financière est le business partner des opérationnels »

Nicolas Woussen (Showroomprivé) : « La direction financière est le business partner des opérationnel...

Directeur général finance du groupe de ventes flash en ligne Showroomprivé, Nicolas Woussen a sous son giron les fonctions finance classiques – compta...

Jean-Baptiste Wautier (BC Partners) : « Pronovias a contribué à la définition du luxe accessible »

Jean-Baptiste Wautier (BC Partners) : « Pronovias a contribué à la définition du luxe accessible »

Avec Pronovias, le leader mondial des robes de mariée, BC Partners réalise un joli coup sur le marché européen du private equity. Jean-Baptiste Wautie...

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message