Ces sociétés non cotées et valorisées à plus d’un milliard de dollar ne représentent qu’une infime part des start-up. Sur les 60 000 jeunes pousses américaines créées au cours des dix dernières années, seulement 0,1 % sont devenues des licornes. Quels sont les ingrédients pour réussir ?

Stratégies de croissance : les secrets de la licorne

Ces sociétés non cotées et valorisées à plus d’un milliard de dollar ne représentent qu’une infime part des start-up. Sur les 60 000 jeunes pousses américaines créées au cours des dix dernières années, seulement 0,1 % sont devenues des licornes. Quels sont les ingrédients pour réussir ?

2017-11-08 11:49:00

    Les licornes : entre mythe et réalité

    Depuis la création du concept en 2013 par Aileen Lee, spécialiste américaine du capital-risque, le nombre de licornes dans le monde n’a cessé de progresser, passant d’une dizaine de spécimens en 2015 à plus de 150 aujourd’hui. Effet de mode oblige, c...

    Licornes : sous le soleil des fonds

    Obnubilées par le sacro-saint statut de licorne, les start-up souhaitent lever toujours plus d'argent... au risque de créer une bulle. Pour les principales concernées, l’enjeu est alors de sortir de cette spirale au bon moment.

    Maïlys Ferrere (Bpifrance) : « On recense déjà 37 levées de plus de quinze millions d'eruos »

    Avec plus de vingt-cinq milliards d’euros sous gestion, BPIFrance est la plus importante société de gestion française. Son fonds large venture atteint dorénavant un milliard d’euros, dont la moitié a déjà été investie dans une trentaine de start-up m...

    Les États-Unis : passage obligé vers le statut de licorne ?

    Pour devenir une licorne, réussir sur le marché français ne suffit pas, internationaliser son activité est un impératif. Longtemps attirées par l’Europe, nos start-up tentent désormais leur chance directement aux États-Unis. Un moyen pour elles d’éco...

    Benoît Fouilland (Criteo) : « Être une licorne, c’est une conséquence, pas un but »

    En 2013, l'entrée de Criteo au Nasdaq marquait sa sortie du cercle très fermé des licornes françaises. Porté par un chiffre d'affaires en croissance de 36 % en 2016, le spécialiste français du reciblage publicitaire sur Internet a vu sa valorisation...

    La plate-forme, l'outil indispensable pour devenir une licorne

    Dans un environnement ultra-compétitif où les barrières à l’entrée sont plus faibles que jamais, les start-up doivent, même en grandissant, rester souples et concentrées sur leur cœur de métier. La meilleure façon pour y arriver : le développement d...

    Quentin Sannié (Devialet) : « La France est un paradis pour entrepreneurs »

    P- DG de l’un des fleurons de la technologie française, Quentin Sannié ambitionne de devenir « le leader mondial du son » d’ici quelques années, grâce à sa vision singulière et sa « volonté permanente » de se différencier des autres acteurs du marché...

    Les licornes doivent faire rimer croissance et bénéfice

    Focalisées sur leur taille, les licornes ne doivent pas pour autant oublier de soigner leur rentabilité. Dans cette optique, le déploiement d’un modèle économique « scalable » reste la priorité. Au risque de décourager les futurs investisseurs.

    Jean-David Chamboredon (France Digitale) : « Aller là où les Américains ne sont pas »

    Investisseur de la première heure dans Blablacar, Jean-David Chamboredon fait figure de référence dans le secteur du capital-risque. L’ancien porte-parole des « Pigeons » revient pour nous sur ce qui manque aux start-up françaises pour se transformer...

    Quelles seront les futures licornes made in France ?

    Alors que la France ne compte plus qu’une licorne avec BlaBlaCar, les start-ups tricolores redoublent d’ambition. Voici les cinq pépites sur lesquelles parie la rédaction.

    s'abonner

    Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
    Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
    Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

    Ne plus afficher ce message